Camille Pissarro : pionnier des impressionnistes et découvreur de talents

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/03/2017 à 11H19, publié le 08/03/2017 à 15H58
Pissarro "Autoportrait" 

Pissarro "Autoportrait" 

© JOSSE / LEEMAGE

Le musée Marmottan de Paris présente jusqu'au 2 juillet 2017 une vaste exposition des oeuvres de Camille Pissarro. Considéré comme "le premier des impressionnistes" par Cézanne, Pissarro est l’un des fondateurs du groupe. Soixante-quinze tableaux du maître provenant des plus grands musées du monde entier se dévoilent.

C'est la première exposition monographique Camille Pissarro (1830-1903) organisée à Paris depuis 36 ans que le Musée Marmottan de Paris accueille Estimé comme l'ainé des impressionnistes, les toiles du maître sont à redécouvrir jusqu'au 2 juillet 2017. Le choix du 20 heures de France 2, décrypte comment Pissaro est devenu le "Premier des impressionnistes".

Voir la visite de l'exposition par Valérie Oddos.

Voir le reportage France 2 de  Valérie Gaget / M. Dreujou / D. Arzur / S. Ripaud

https://videos.francetv.fr/video/NI_938777@Culture

Leader des impressionnistes

Aujourd'hui encore les toiles de Camille Pissarro s'exposent dans le monde entier, les collectionneurs en raffolent. Bien moins connu que Monet ou Renoir, Pissarro est le leader des impressionnistes. 
Pissarro4 © GINIES/SIPA

Il débute très jeune le dessin et la peinture et obtient le soutien financier de sa famille. Il suit ces premiers cours à l'"Académie Suisse", cet atelier parisien prestigieux créé en 1815 qui permet aux peintres d'étudier le nu. C'est à ce moment-là qu'il rencontre Monet en 1859,  puis Cézanne en 1861.

Découvreur de talents

Son style a beaucoup évolué au fil des années en découvrant l'art du paysage. Sur un premier tableau peint en 1864, peu de couleurs, la toile est sombre et la touche du peintre est presque indécelable. Sur une toile du peintre dix ans plus tard, les tons sont beaucoup plus clairs. La matière et les coups de pinceau sont bien visibles. Intellectuel et polyglotte, engagé et militant, Pissarro est aussi à l’écoute des jeunes générations à qui il transmet ses techniques. "Pissarro va être le premier et le seul à déceler les talents naissants", souligne Claire Duranr-Ruel Snollaerts, historienne de l'art. 

Parmi ces talents, Monet et son tableau Impression, soleil levant qui donnera son nom au mouvement. Il ne cesse d'expérimenter les techniques et les différentes formes de peinture. En testant la touche des divisions de couleurs, il invente le pointillisme. 
Pissarro2 © GINIES/SIPA

Pissarro / Cézanne : une amitié artistique

La collaboration entre Paul Cézanne et Camille Pissarro constitue un moment important dans l'histoire de la peinture du printemps 1872 à la fin mai 1874. Ils se connaissent depuis plus d'une décennie et Pissarro accueille Cézanne pour travailler ensemble. Celui-ci s'installe avec sa famille, à Pontoise d'abord, puis à Auvers-sur-Oise en 1873 dans un logement fourni par le Dr Gachet. Leur travail en commun va se révéler pour l'un et pour l'autre particulièrement fécond. Cézanne va s'approprier la façon de peindre des impressionnistes tandis qu'il conforte Pissarro dans sa volonté de réaliser des compositions construites avec une picturalité autonome.
Pissarro3 © GINIES/SIPA

L'exposition du musée Marmottan offre un panorama unique de l'œuvre de Pissarro puissante et en perpétuelle évolution. 
pissarro1 © GINIES/SIPA