Bernard Buffet-Pierre Bergé : les tableaux de leur vie ensemble exposés à Saint-Rémy-de-Provence

Mis à jour le 27/04/2018 à 11H04, publié le 18/04/2018 à 17H31
Une vingtaine d'oeuvres de Bernard Buffet rarement exposées au musée Estrine à Saint Remy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Une vingtaine d'oeuvres de Bernard Buffet rarement exposées au musée Estrine à Saint Remy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

© France 3 / Culturebox

Le musée Estrine à Saint-Rémy de Provence (Bouches-du Rhône) présente jusqu'au 23 septembre 2018 une exposition exceptionnelle de Bernard Buffet. 23 tableaux signés du peintre expressionniste issue de la collection privée de Pierre Bergé. Ces toiles font référence à la grande idylle qui lia les deux hommes durant huit ans.

C'est un très beau parcours artistique entièrement dédié à l'œuvre de Bernard  Buffet que présente le musée Estrine de Saint-Rémy-de-Provence. Cette exposition est issue de la collection privée de Pierre Bergé, disparu en septembre 2017. Elle relate l'histoire passionnelle qui unissait les deux hommes dans les années 1950 et recèle une vingtaine d'œuvres majeures du peintre dans une période qui a fondé sa peinture et son style. Parmi ces toiles exposées, quelques beaux portraits de Pierre Bergé jalonnent la visite. 

Reportage : V. Chenine / X. Schuffenecker / A. Paul

https://videos.francetv.fr/video/NI_1222005@Culture

Du Bernard Buffet inspiré par l'amour

"Tout le monde s'accorde à dire que c'est la plus belle période de Bernard Buffet", confie Elisa Farran, directrice du musée Estrine lors du vernissage de l'exposition. Bernard Buffet, peintre de la noirceur et des traits acérés, signe ici des œuvres empreintes de passion amoureuse et de folie. L'homme qui l'inspire tant n'est autre que Pierre Bergé, le célèbre homme d'affaires et mécène français. Leur idylle débute en 1950, ils ont une vingtaine d'années et l'envie de vivre à cent à l'heure en ce temps d'après-guerre. Durant huit ans, l'homme d'affaire et l'artiste mènent une vie mondaine riche en expériences.
Toile Bernard Buffet © France 3 / Culturebox / Capture d'écran
Le peintre est en pleine ascension artistique, il est exposé dans tous les salons de peinture, l’Etat lui achète le tableau "Nature morte au poulet" lors de sa première exposition personnelle, et il remporte dans la foulée le Prix de la Critique d’Art, ex-aequo avec Bernard Lorjou. Pierre Bergé est à l'affût de toute matière créative, il devient rapidement l'ami des grands écrivains de l'époque, Aragon, Sartre, Camus ou Breton, s'essaie au journalisme mais c'est dans le monde des affaires qu'il se réalise. 
Portrait Bernard Buffet

© Musée Estrine St Remy de Provence
Pendant cette période, le peintre expressionniste offre vingt trois toiles à Bergé. Ce dernier ne les a prêtées qu'une fois, au Musée d'art moderne de Paris. "Ce sont tout simplement les tableaux de notre vie ensemble, les tableaux qu'il m'a donnés", avait déclaré Bergé.
pouket Bernard Buffet

© France 3 / Culturebox

Un succès aussi précoce qu'explosif.

Bernard Buffet a été dès le début de sa carrière un peintre très important, qui défendait la figuration dans une époque d'abstraction. Il proposait une vision misérabiliste mélancolique et désenchantée. Son ami Jean Cocteau compare son œuvre à une "douleur peinte avec joie" des visages et des corps décharnés. Adulé par le Tout-Paris dans les années 50, Buffet connaît ensuite un désamour total de la critique. "Mais depuis 20 ans, il y a une relecture de son œuvre. Il était temps..." convient Elisa Farran.
Bernard Buffet vue de l'expo © France 3 / Culturebox
L'exposition du musée Estrine, présente tous les genres que l'artiste a abordés durant sa carrière. "Le monde entier reconnait une œuvre de Bernard Buffet, c'est un dessin incisif et impitoyable où il cerne toutes les formes avec son crayon noir et ses couleurs atténuées", analyse Philippe Latourelle, Président du musée Estrine. 
Affiche expo Buffet © Musée Estrine
Portraits, natures mortes, nus et paysages autant de scènes de la vie quotidienne qui passées dans le crayon de Bernard Buffet racontent une histoire singulière. Au dos de ces toiles aux couleurs sombres, Bernard Buffet avait écrit un nom. Celui de Pierre Bergé. Bernard Buffet se suicide le 4 octobre 1999 dans l'indifférence générale. A sa mort, il laissera plus de 8000 peintures, aquarelles, dessins, lithographies, gravures.