Au XVIe siècle, le retable de Montbéliard invente la bande dessinée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 17/08/2016 à 17H30
Le Temple Saint Martin accueille une copie parfaite du retable de Montbéliard (XVIe siècle)

Le Temple Saint Martin accueille une copie parfaite du retable de Montbéliard (XVIe siècle)

© France 3 / Culturebox

Avec ses 157 images dont une centrale, le retable de Montbéliard est un peu l'ancêtre de la bande dessinée. Aujourd'hui, le tableau de la renaissance est "de retour" au Temple Saint-Martin de Montbéliard. "De retour", car c’est une copie qui a été replacée dans la Cité des Princes. Le décor peint original est exposé au Kunst Museum de Vienne, en Autriche.

Le temple Saint-Martin de Montbéliard accueille désormais un fac similé remarquable du retable de Montbéliard réalisé au XVIe et conservé au Kunst Museum de Vienne, en Autriche.
Décryptage de l'oeuvre avec la guide conférencière du pays de Montbéliard Evelyne Boilaux,  pour qui le retable luthérien n'est rien d'autre que le point de départ de la bande dessinée. 

Reportage : J. Gantner / E. Laperdrix / A. Baudrand

https://videos.francetv.fr/video/NI_779345@Culture


L'histoire de la vie du Christ en images

1540, Georges de Wurtenberg commande un retable à un artiste : il faut raconter la vie du Christ selon le nouveau catéchisme, protestant. On est au début de la Réforme et on doit marquer les esprits, même si, ensuite, le dogme réformé interdira les représentations par l'image.
Retable de Montbéliard 2 © France 3 / Culturebox

Il s'agit d'une véritable bande dessinée, avec des bulles, écrites en allemand ancien et non en latin. 156 images réparties sur six volets et un panneau fixe central. Le tableau mesure plus de 4 mètres sur 3 et un an de travail. Pour certains, c’est tout simplement la première bande dessinée au monde.

La copie parfaite de retour en pays comtois  

A l'époque de la réalisation du retable, Montbéliard est encore une possession de Grand Empire Germanique. L'oeuvre marque les origines du protestantisme en Franche Comté. 
Après un séjour à Stuttgart, et de nombreuses guerres, le retable luthérien se trouve maintenant au Kunst Museum de Vienne. 
L'original du Retable de Montbéliard est conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne

L'original du Retable de Montbéliard est conservé au Kunsthistorisches Museum de Vienne

© Kunsthistorisches Museum de Vienne

La société d'émulation de Montbéliard a entrepris un travail colossal : la réalisation d’une copie du retable de Montbéliard afin de disposer à nouveau de cette remarquable œuvre d’art par des artistes de la région dans sa ville d’origine. 
Le temple Saint Martin, le plus ancien lieu de culte protestant de France, y accueille ce "nouveau" retable.