André Marfaing, le peintre qui fait surgir la lumière du noir

Publié le 10/01/2018 à 19H28
L'exposition André Marfaing à Quimper

L'exposition André Marfaing à Quimper

© France 3 Culturebox capture d'écran

Le musée des Beaux-Arts de Quimper propose jusqu'au 26 mars 2018 l'exposition "André Marfaing - Peintures et lavis". Une rétrospective de l'oeuvre de ce peintre toulousain disparu en 1987 à l'âge de 61 ans. Son domaine - l'abstraction - et ses choix - uniquement du noir et du blanc, sont dans le sillage d'un Pierre Soulages qui l'a tant inspiré.

Quand Soulages compose ses oeuvres à base exclusive de noir, André Marfaing fait jaillir la lumière du plus grand contraste : celui du noir et du blanc, ou plutôt celui du blanc sur le noir. Le maître de Rodez a été l'une des grandes influences du Toulousain qui a découvert ses oeuvres dans ses années de formation. Dans l'exposition organisée jusqu'au 26 mars 2018 par le Musée des Beaux-Arts de Quimper, le public peut suivre l'évolution d'un artiste qui professait : 

Je cherche à construire un monde sans référence à la nature extérieure.

André Marfaing

Il faut donc chercher dans ses tableaux l'expression de sa pensée. C'est une oeuvre conceptuelle, à l'opposé exact de la figuration narrative. La juxtaposition des deux valeurs extrêmes, le noir et le blanc, fait pourtant surgir des sortes de paysages, nés dans l'imagination réflexe de celui ou de celle qui regarde. André Marfaing construit des raccourcis entre ses sensations et nos sentiments.

Reportage : France 3 Iroise C. Louet / S. Soviller / B. Le Gall / J. Abgrall

https://videos.francetv.fr/video/NI_1159941@Culture



L'affiche de l'exposition Marfaing

L'affiche de l'exposition Marfaing

© Musée des Beaux-Arts de Quimper