À Biarritz, la surprenante collection d’art contemporain de Pilar Citoler

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 06/08/2015 à 08H38
L'une des pièces de la collection Pilar Citoler

L'une des pièces de la collection Pilar Citoler

© France 3

Pilar Citoler est une dame respectable, professeure de médecine, qui s’est, toute sa vie, passionnée pour l’art contemporain. Le casino Bellevue à Biarritz présente 150 des oeuvres de sa collection, parmi lesquelles des Bacon, Doisneau, Dubuffet, Le Corbusier ou Miró. "Una pasion privada", jusqu’au 20 septembre.

Reportage : Allande Boutin, Delphine Roussel Sax et Ramuntxo Violet

https://videos.francetv.fr/video/NI_486343@Culture


"La passion a sa couleur : celle du sang et du cœur", affirme Pilar Citoler, la fondatrice de l’une des plus importantes collections privées d’art contemporain d’Espagne.

Pendant quarante ans, au cours de ses déplacements professionnels, cette professeure de médecine a acquis des œuvres d’art. "Je les ai achetées au gré de mes coups de cœur, des expositions que je voyais, je l’ai fait d’une manière très personnelle, très intuitive, explique-t-elle. J’ai commencé mes acquisitions sans penser en faire un jour une collection."

Des oeuvres d'artistes divers qui se répondent

Des oeuvres d'artistes divers qui se répondent

© France 3

L’exposition de cette étonnante collection de 150 oeuvres s'organise autour de trois approches : portraits, abstraction et l’humain dans son environnement.

Peintures, sculptures et photos parfois troublantes...

Peintures, sculptures et photos parfois troublantes...

© France 3

Pour pouvoir proposer des artistes aussi différents que Bacon, Dubuffet, Niki de Saint Phalle ou Pica, il lui a fallu prendre des risques. "Les risques que j’ai pris, explique-t-elle encore, relèvent uniquement du domaine des finances car je dépensais parfois l’argent que je n’avais pas."

Pilar Citoler a légué l’intégralité de sa collection à sa ville natale, Saragosse.
Une infante revisitée

Une infante revisitée

© France 3
"Una pasion privada"
Le Bellevue – Place Bellevue [18 juillet – 20 septembre 2015]
Ouvert tous les jours de 11h à 20h. Fermé le mardi.