Elles avaient créé la polémique il y a 30 ans : 14 toiles de Pierre Saint-Paul retrouvent enfin l'église de Pisy

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/01/2018 à 18H47, publié le 10/01/2018 à 18H44
L'église de Pizy dans l'Yonne retrouve l'ensemble des peintures de Pierre Saint Paul

L'église de Pizy dans l'Yonne retrouve l'ensemble des peintures de Pierre Saint Paul

© France 3 / Culturebox

Les quatorze toiles de l'artiste contemporain Pierre Saint-Paul ont retrouvé les murs de l’église de Pisy trente ans après. Evoquant un chemin de vie au lieu du chemin de croix du Christ, elles avaient jadis créé la polémique et avaient tout simplement été refusées. Aujourd'hui, disposés de la nef au transept, les immenses tableaux accompagnent, baignés de lumière, les visiteurs et les fidèles.

Elles avaient créé la polémique il y a trente ans. Quatorze toiles monumentales créées spécialement à l'époque par Pierre Saint-Paul ont enfin pu être raccrochées à l'intérieur de l'église de Pisy, dans l'Yonne. 

Les paroissiens comme les officiels se réjouissent de ce dénouement. "C'est notre patrimoine, pour nous c'est tout à fait normal qu'elles reprennent leur place dans l'église puisqu'elles ont été faites pour l'église, donc elles sont à leur place maintenant et tout le monde est content", assure Monique Lavieu, représentante de la communauté paroissiale. 

Reportage : M. Jacob / T. Pfeiffer / Y. Danjou / C. Frèrebeau 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1159693@Culture

Des toiles monumentales en attente depuis trente ans

Inspirées d'un poème d'Hubert Nyssen, le fondateur des éditions Acte Sud, ces toiles de Pierre Saint-Paul évoquent un chemin de vie en lieu et place du chemin de croix du Christ. Il y a trente ans elles devaient orner les murs de l'église fraichement rénovée. Mais dans ce village de 66 habitants, certaines voix s'étaient élevées contre le projet. Ces tableaux seront même recouverts de drap, ainsi que la croix minimaliste placée derrière l'autel, lors d'une messe de minuit par des paroissiens "bien-pensants" au prétexte que  les pieds du personnage sont trop "érotiques". "Ils ont oté le chemin de croix, c'est ça qui a tout bouleversé à l'époque", explique Guy Gueniffey, le Maire de Pisy.
pierre saint paul peinture pizy © France 3 / Culturebox
Agé aujourd'hui de 91 ans, Pierre Saint-Paul, installé à Pisy, a côtoyé les plus grands, de Dalí à Picasso en passant pas Camus ou Lurçat. Cet ensemble évoque la peinture surréaliste et les univers suspendus de Magritte ou de Chirico.  Les trente ans de querelles et de discussions n'ont guère ému le peintre habitué à bien d'autres scandales.  


L'art n'est pas fait pour rassurer, il est fait pour provoquer. Notre métier, la première préoccupation c'est d'être différent, d'être provocant, la différence ça provoque toujours.

Pierre Saint-Paul

Un dialogue cultuel et culturel

Pour les autorités religieuses, la polémique est désormais affaire classée. Le curé du village se réjouit du nouvel accrochage. "L'originalité, c'est que l'église d'un village d'une petite commune accueille une œuvre contemporaine aujourd'hui. Je trouve ça toujours intéressant que nos églises soient toujours habitées non seulement de manière cultuelle mais aussi de manière culturelle." explique le Père François Campagnac.    
pierre saint pau détail peinture.png © France 3 / Culturebox