1840-1930, quand la nuit lyonnaise rivalisait avec Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/11/2014 à 10H00
L'un des tableaux de l'exposition caladoise

L'un des tableaux de l'exposition caladoise

© France 3 / Culturebox

Le musée Paul Dini, à Villefranche-sur-Saône, propose jusqu'au 8 février 2015 une exposition intitulée "Théâtres et cafés, peintures et décors à Lyon (1840-1930)". Les oeuvres présentées rappellent l'importance qu'ont eu tous ces lieux dans les rencontres entre les artistes et les amateurs d'art, mais également entre les artistes eux-mêmes. Un presque siècle qui vit Lyon rivaliser avec Paris.

Pour écouter de la musique, suivre un ballet ou une pièce de théâtre, il fallait encore, en ces temps-là, sortir de chez soi. La vie culturelle et les relations sociales n'avaient pas encore subi les changements dus aux techniques modernes. Alors on sortait. On allait au théâtre, on écoutait de l'opérette, on fréquentait les café, les tablées et les comptoirs résonnaient des conversations. Se croisaient les artistes et les amateurs d'art, les danseuses et les amateurs de danseuses, les peintres et leurs modèles, tout cela donnait aux nuits lyonnaises un petit côté Montparnasse entre Rhône et Saône.

Reportage : S. Adam / C. Cherry-Pellat / D. Dumas

https://videos.francetv.fr/video/NI_153319@Culture

Il ne faudrait pourtant pas croire que la vie lyonnaise de ces années-là n'était qu'une copie des nuits parisiennes. Les peintres et les décorateurs de la capitale des Gaules avaient su leur insuffler un style qui fait qu'aujoud'hui, l'exposition caladoise témoigne non seulement d'une époque mais aussi d'un lieu. Bourgeois, ouvrier, canaille, femme légère chacun avait sa place, ses lieux, ses habitudes qui pouvaient pourtant se croiser. On retrouve au fil de cette exposition de tableaux, de sculptures, de décors et de photographies toutes ces ambiances à jamais dissipées dans les brumes du temps.

Théâtres et cafés, peintures et décors à Lyon (1840-1930)
Musée Paul Dini
Villefranche sur Saône
Rhône
Jusqu'au 8 février 2015
L'affiche de l'exposition à Villefranche-sur-Saône

L'affiche de l'exposition à Villefranche-sur-Saône

© DR