Œuvres vendues à l'aveugle : le Secours populaire récolte 305.000 euros

Publié le 25/06/2018 à 11H12
Une précédente vente d'œuvres en aveugle à la Fondation Vuitton, à Paris (11 novembre 2015)

Une précédente vente d'œuvres en aveugle à la Fondation Vuitton, à Paris (11 novembre 2015)

© Miguel Medina / AFP

La somme de 305.000 euros a été rassemblée pour une vente insolite de 111 œuvres d'art : Recto/Verso, vente aux enchères à l'aveugle organisée dimanche au profit du Secours populaire français, a nettement dépassé le montant collecté lors de sa première édition (225.000 euros) avec deux fois moins de lots.

Sous l'égide de la maison d'enchères Millon, quelque 111 œuvres au format unique de 40 x 50 cm, réalisées par des artistes internationalement reconnus ou émergents, ont été dispersées dans l'auditorium de la Fondation Louis Vuitton, partenaire de l'opération.

Le principe de la vente à l'aveugle consiste à présenter une liste d'oeuvres avec leurs titres, mais sans nom d'auteur. Mises à prix chacune à 300 euros, elles restent anonymes jusqu'à l'issue de la vacation. Les acheteurs disposent par ailleurs d'une liste des artistes.

La meilleure enchère a été réalisée par Takashi Murakami, avec "A field of flower Seen from the Stairs to Heaven", partie à 55.000 euros. Une œuvre de Robert Longo, "Johnny's memories", a été adjugée à 30.000 euros.

Dans la liste des artistes, figuraient des stars comme Jeff Koons, Olafur Eliasson ou l'architecte Frank Gehry, concepteur du bâtiment de la fondation, et des plasticiens reconnus comme Pierre Buraglio, Laurent Grasso, Julio Le Parc, Ange Leccia, Jean-Michel Othoniel, Laure Prouvost, Cindy Sherman ou Xavier Veilhan.