Le Festival les Composites revisite le mythe d'Icare avec des hologrammes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/03/2015 à 12H54
La création "Icare" par la compagnie 4DArt présenté en première européenne au festival Composite de Compiègne

La création "Icare" par la compagnie 4DArt présenté en première européenne au festival Composite de Compiègne

© 4DArt

L'espace Legendre de Compiègne accueille jusqu'à mi-avril la 18e édition du festival Composites. Une scène où les arts plastiques et numériques se croisent et font émerger des spectacles surprenants. Avides d'un univers onirique les curieux ont pu découvrir "Icare", une création sidérante d’inventivité de Michel Lemieux et Victor Pilon.

Depuis 18 ans, les Composites de Compiègne fait dialoguer tous les arts actuels. Effets spéciaux tant visuels que sonores, les spectacles présentés créent tous une atmosphère féerique en perpétuel mouvement. 

En ouverture du festival, une troupe canadienne revisite le mythe d'Icare. Présentée pour la première fois en Europe, la mise en scène lui donne une nouvelle dimension grâce à des personnages holographique qui jouent sur scène avec les comédiens.

"Ca rajoute beaucoup d'ampleur à mon personnage" assure Julien Lemire l'interprète d'Icare. 

Reportage : F. Fenouillet / L. Pénichou / I. Debraye

https://videos.francetv.fr/video/NI_156089@Culture

Revisiter Icare par la magie du numérique
Selon la mythologie, Icare, fils de l’architecte athénien Dédale, serait mort après avoir volé trop près du soleil. L’astre aurait fait fondre ses ailes faites de cire et de plumes, fabriquées par son père. Dans cette version transposée à notre époque par Victor Pilon et Michel Lemieux, Dédale est au  cœur de l’histoire. Reconnu pour ses découvertes qui ont révolutionné le monde de l’architecture, il s’est retranché dans une forêt. Icare, en quête existentielle vient lui rendre visite la tête pleine de questions.

"Il y a une magie théâtrale qui est en place et pour qu'elle se déploie elle a besoin d'acteurs. Pour que ça fonctionne, le comédien doit s'ajuster à la technique. C'est une façon de faire le métier un peu différemment" détaille Richard Thériault, l'interprète de "Dédale".
"Icare" par la Cie 4DArt

"Icare" par la Cie 4DArt

© 4DArt
Le rêve et la réalité en lévitation
 Autour des deux protagonistes, accompagnés sur scène par une mezzo-soprano qui chante en grec, apparaissent et disparaissent les personnages et les lieux qui hantent la mémoire du vieil homme.

"Icare" par la compagnie canadienne 4Dart explore les territoires oniriques et fait planer le spectateur entre réalité et virtuel. Michel Lemieux, l'un des metteurs en scène de la compagnie l'explique : "on arrive comme ça dans un théâtre et on voit des bouts de rêves, ça allume quelque chose. On dirait que ça ouvre une petite porte chez le spectateur"
"Icare" le mythe grec revisité par les arts numériques

"Icare" le mythe grec revisité par les arts numériques

© 4DArt
Le Festival les Composites se poursuit à Compiègne jusqu'au 17 avvril 2015 avec de nombreuses propositions artistiques. Joris Mathieu a imaginé une immense machine qui invite le public à une expérience littéraire hors du commun. Mourad Merzouki et le duo génial Claire Bardainne et Adrien Mondot tranpose leur "Pixel" sur la scène de l'espace Legendre. José Montalvo présente sa nouvelle création "Asa Nisi Masa", un spectacle pour la famille comme "Le Roi sans terre" de Sandrine Anglade. Autre moment palpitant à suivre avec "Le Double assassinat dans la rue Morgue" d’après la nouvelle d’Edgar Allan Poe. 

La compagnie 4Dart est en tournée en France avec "Icare" :

- 20 et 21  mars 2015 Neuilly-sur-Seine, France, Théâtre des Sablons
- 28 mars 2015 Enghien-les-Bains, France, Centre des arts
- 31 mars 2015 Le Mans, Palais des Congrés et de la culture du Mans
- 3 avril 2015 Montbéliard, MA scène nationale - Pays de Montbéliard
- 7 avril 2015 Saint-Louis, Théâtre La Coupole
- 10 avril 2015 Le Perreux, Centre des bords de Marne