"Le digital heritage" : la 3D au service du patrimoine français

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/09/2013 à 14H19
La numérisation du patrimoine 

La numérisation du patrimoine 

© France3/culturebox

A l'heure des journées du patrimoine, abbayes, châteaux, monuments voire même des quartiers entiers de certaines villes françaises sont filmés en 3 dimensions par des drones équipés de petites caméras. Un projet de modélisation du patrimoine lancé par le Ministère de la Culture, très instructif pour les architectes et archéologues.

Les 14 et 15 septembre : les Journées du Patrimoine fêtent leur 30 ans. Comme chaque année, les monuments de l'histoire sont ouverts au public. Une initiative lancée par le Ministère de la Culture qui s'est mis aussi à la page des nouvelles technologies numériques. Le "digital heritage" est la rencontre du patrimoine et du numérique, une nouvelle discipline en train d'émerger. Le ministère a lancé un projet de drone hélicoptère pour modéliser des monuments historiques en 3D. Objectif : capter les monuments sous toutes leurs coutures. Des images très utiles pour la reconstitution des batiments et la récolte d' informations inédites sur la composition de l'ouvrage. Une avancée technologique dont se servent les architectes et les archéologues et qui, à l'avenir, pourra permettre au public de pénétrer les entrailles des plus beaux monuments de France sans bouger de chez lui.

Reportage : Eric Cornet - Olivier Palomino - Eric Anglars 

https://videos.francetv.fr/video/NI_138371@Culture

D'ores et déjà, sans se lever de son canapé,  le visiteur peut découvrir le Collège des Bernardins tel qu'il était eu XIVe siècle sur le site www.3ds.com/paris3D, fruit d'un travail de longue haleine mené en lien avec l'Inrap, l'Institut National des Recherches Archéologiques Préventives.
Collège des Bernardins 

Collège des Bernardins 

© DR
Un autre partenariat numérique pour ces journées du Patrimoine : celui entre Google et l'Assemblée nationale qui permet une visite virtuelle complète du Palais Bourbon et de l'hôtel de Lassy (où loge son président). 

Une technique qui se développe partout en France. La société lyonnaise Opseene utilise notamment le Reality Scann pour réaliser des effets graphiques et des vues numériques en 3D et réaliser des déplacements dans l'espace, des traversées de matières ou des vues aériennes tout en restant au sol. Un panel de mouvements impossibles à réaliser avec une caméra classique.