"The Nature of Love" de Charles Sandison : une immersion amoureuse dans l'art numérique

Par @Culturebox
Mis à jour le 13/02/2018 à 11H50, publié le 13/02/2018 à 11H49
Charles Sandison à Aubagne : "Je suis ici pour explorer l'invisible et donner aux visiteurs une paire de lunettes magiques".

Charles Sandison à Aubagne : "Je suis ici pour explorer l'invisible et donner aux visiteurs une paire de lunettes magiques".

A partir du 14 février, l’artiste écossais Charles Sandison investit le Centre d’art des Pénitents noirs à Aubagne avec "The Nature of Love", une œuvre digitale spécialement créée pour l’ancienne chapelle du XIe siècle dont les murs sont tapissés de lignes de code informatiques. L’installation qui se poursuit jusqu’au 1er septembre s’inscrit dans le cadre du festival Marseille-Provence 2018.

Imaginez-vous dans une chapelle du XIe siècle, votre corps littéralement enveloppé par des lignes de code informatique projetées sur la totalité des murs de l’édifice, sol et plafonds compris. Bienvenue dans "The Nature of Love", la nouvelle création de Charles Sandison. L’artiste écossais a conçu cette œuvre monumentale d’art lumineux spécialement pour le Centre d’art des Pénitents noirs à Aubagne. Pendant plusieurs mois, il a établi une sorte de canevas de la chapelle. Le programme informatique qu’il a créé épouse les moindres courbes de l'édifice.
The nature of love Pénitents noirs Aubagne © France 3 Culturebox

Une oeuvre immersive

Pour le visiteur, l’immersion est totale comme l’explique très bien Coralie Duponchel, la directrice du centre d'art des Pénitents Noirs : "Nous traversons l’œuvre et nos sens sont forcément perturbés car elle recouvre tout l’espace et aussi notre corps. Est-ce nous qui progressons dans l’œuvre ou est-ce elle qui nous traverse... Ce sera la perception de chacun".

Reportage : France 3 Provence-Alpes - S. Accarias / B. Fernandez  / R. Godail / L. Patris De Breuil

https://videos.francetv.fr/video/NI_1183983@Culture

Amoureux de l'art numérique

Reste à comprendre le titre de cette création, "The Nature of Love", "La Nature de l’Amour en français". Quel rapport entre le sentiment amoureux et ces lignes de code qui se déploient à l’infini ? L’amour, c’est déjà celui qui lie l’artiste avec les ordinateurs, "une histoire qui", selon ses propres dires, "remonte à l’enfance". Pourtant, c’est d’abord la photo qu’il a étudié à la Glasgow School of Art, où il a obtenu son diplôme en 1993. Puis Charles Sandison a eu une sorte de "révélation", il y a 20 ans de cela, réalisant qu’il avait besoin d’un média vivant, en mouvement. Avec "The Nature of Love", Charles Sandison veut montrer à quel point une programmation numérique peut nous toucher émotionnellement et devenir une œuvre sensible à part entière.
 

Marseille-Provence 2018 célèbre l'Amour

Cette exposition s’inscrit dans le cadre du festival Marseille Provence 2018 (MP 2018) qui débutera officiellement le 14 février. Après avoir été Capitale de la Culture en 2013, la cité phocéenne organise un nouveau rendez-vous sous le titre "Quel Amour !" qui servira de thématique globale.
Logo Marseille Provence 2018 © DR
Jusqu’au 1er septembre, Marseille et 7 villes alentours (Arles, Aubagne, Cassis, Istres, Martigues, Miramas et Salon-de-Provence) vont accueillir plusieurs évènements culturels. Symbolique, le coup d’envoi sera donné le 14 février, jour de la Saint-Valentin avec le Grand Baiser : amants, amis, parents, enfants, tout le monde est invité à s’embrasser à 19h sur le Vieux-Port à Marseille. Puis le samedi 17 février à 19h à Arles, Aubagne, Istres, Martigues et Salon-de-Provence.