"Artistes et Robots" au Grand-Palais : l'intelligence artificielle produit-elle de l'art ?

Par @Culturebox
Publié le 07/04/2018 à 17H16
L'exposition "Robots et Artistes au Grand-Palais.

L'exposition "Robots et Artistes au Grand-Palais.

© France 2/Culturebox

L'exposition "Artistes et Robots" qui se tient au Grand-Palais à Paris pose une question cruciale : un robot est-il un artiste comme les autres ? Les intelligences artificielles copient à la perfection mais aussi inventent et créent : des fresques de street-art au Japon, une oeuvre inédite de Rembrandt à Amsterdam... Peut-on parler d'oeuvres d'art ?

Installée au Grand-Palais jusqu'au 9 juillet prochain, l'exposition "Artistes et Robots" invite le public à expérimenter des oeuvres créées par des artistes à l'aide robots de plus en plus intelligents. Une trentaine d'oeuvres plongent le visiteur dans un monde artistique où l'homme fonde une alliance avec l'intelligence numérique.

Les artistes s'intéressent d'autant plus aux robots que l'ntelligence artificielle est en train de bouleverser l'existence des humains et jusqu'à la condition d'oeuvre d'art.

Que penser de cette fresque de street-art dessinée sur les murs d'un métro japonais par une machine, de cette oeuvre posthume de Rembrandt peinte par un robot nourri de toutes les oeuvres du maître et réalisée par une imprimante 3D qui reproduit l'infime toucher du pinceau ?

Reportage France 2 : M. Berrurier / M. Cario / J.-F. Lons

 Ce n'est plus de la science-fiction...

La trentaine d'oeuvres installée au Grand-Palais a été créée par des robots. L'intelligence artificielle au service de l'art, ce n'est plus de la science-fiction. Il s'agit même d'une nouvelle tendance : s'appuyer sur des machines de plus en plus intelligentes pour réaliser de nouvelles formes virtuelles. Les artistes humains n'auraient pu les imaginer seuls. A l'exemple de ces fleurs numériques : pendant la durée de l'exposition, elles ne vont cesser de grandir et de réinventer leurs formes.

Grâce à des capteurs de présence, les visiteurs, par leurs mouvements, font évoluer ces plantes et rendent cette jungle virtuelle de plus en plus luxuriante.

Morris Franken
Directeur de développement
Fait-on face à de la technologie de divertissement ou à de la création artistique ? Les réponses sont encore nébuleuses.

Les artistes de la révolution de l'intelligence artificielle confrontent aujourd'hui l'art à l'infini. Grâce au logiciel génératif, une image n'est jamais la même.

Jérômr Neutres
Co-commissaire de l'exposition
La réponse du marché de l'art est, elle, parfaitement claire. Chacune des oeuvres installées au Grand-Palais est déjà convoitée par de grands galeristes ou collectionneurs et vaut plusieurs centaines de milliers d'euros.