Le "satisfait ou remboursé" débarque dans nos salles obscures

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 07/04/2015 à 17H38
Au C2L de Saint-Germain-en-Laye, le ticket de cinéma est désormais satisfait ou remboursé

Au C2L de Saint-Germain-en-Laye, le ticket de cinéma est désormais satisfait ou remboursé

© France 3

Depuis quelques jours, le cinéma C2L de Saint-Germain-en-Laye a tenté l'expérience du ticket "satisfait ou remboursé". Une formule inédite en France qui est loin de faire consensus chez les spectateurs.

"Satisfait ou remboursé", cette formule bien connue des consommateurs est désormais applicable au cinéma. A Saint-Germain-en-Laye dans les Yvelines, un cinéma du groupe C2L propose depuis quelques jours de rembourser le ticket des spectateurs mécontents. Deux conditions doivent être cependant remplies pour bénéficier de cette offre : posséder une carte d'adhérent et quitter la salle pendant la première demi-heure.

Une formule qui divise 

Si cette formule semble  être une solution à la flambée du ticket de cinéma ( il dépasse parfois les 10 euros), elle ne fait pourtant pas l’unanimité, comme l'explique cette spectatrice : "C'est un geste tout à fait commercial mais les cinéastes se donnent de la peine, donc je trouve normal qu'ils soient rémunérés pour leur travail". Selon la direction de l'établissement, cette offre devrait convaincre les plus réticents à adhérer à un cinéma plus intimiste et offrir une plus grande visibilité à des films peu diffusés : "On aimerait bien qu'il y ait un peu plus d'impulsivité et de prise de risque" confesse Marie-Laure Couderc, propriétaire du C2L. De plus, si l'on en croit les premières expériences, les frondeurs sont en réalité peu nombreux: "C'est rare mais ça a toujours existé" explique le directeur du C2L de Saint-Germain-en-Laye.

Reportage: M. De Bohan / J. Szymanski / S. Barie  

https://videos.francetv.fr/video/NI_159623@Culture

Des premiers essais à Saint-Etienne

Annoncé comme une première mondiale, le "satisfait ou remboursé" version salles obscures avait pourtant déjà fait ses preuves l'année passée. Le cinéma d'art et d'essai Le Méliès à Saint-Etienne proposait en octobre 2014 de rembourser entièrement le ticket d'une séance par mois. A noter cependant que le spectateur pouvait être remboursé tout en ayant assisté à la projection complète. 

La formule "satisfait ou remboursé" proposée par le groupe C2L est testée dans 12 cinémas (56 salles) et ne concerne pour le moment que 6000 adhérents.