Le plasticien russe Mihail Chemiakin envahit une petite ville de Touraine

Par @Culturebox
Publié le 28/10/2017 à 11H56
Une oeuvre de Chemiakin exposée à Loches

Une oeuvre de Chemiakin exposée à Loches

© France 3 Culturebox capture d'écran

La petite ville de Loches, en Indre-et-Loire, est envahie pacifiquement par les œuvres du plasticien russe Mihail Chemiakin. Tout un parcours de visite permet de découvrir les différentes expressions de cet artiste mondialement connu. Tombé amoureux de la région, il possède une demeure dans cette petite ville de Touraine.

Né à Moscou, Mihail Chemiakin, 74 ans, est pourtant presque un enfant du pays quand il expose ses œuvres dans la petite ville de Loches, une commune de Touraine qui compte moins de 7000 habitants. Artiste de réputation internationale, né à Moscou, il est tombé amoureux de la région au point d'y acquérir une demeure il y a une dizaine d'années. Loches lui rend un hommage important en accueillant une série d'expositions simultanées. Elles célèbrent ce créateur pluridisciplinaire grâce à un parcours de visite à travers tous les lieux importants et historiques de la ville.

Statues à double face, figurines colorées faussement joyeuses, tableaux composés à partir de feuilles mortes, toute l'œuvre de Chemiakin est ambigüe. Elle est à l'image de son pays où la violence de l'Histoire contraste avec la beauté des paysages et la force des traditions.

Reportage : France 3 Centre-Val de Loire D. Pouget / F. Mauffrey  / G. Engels

https://videos.francetv.fr/video/NI_1106977@Culture

Les différents sites d'exposition dans la cité médiévale de Loches :

La Chancellerie et la galerie du Chancelier : Chemiakin ou la mise en scène du corps

La galerie François Ier : Corps enveloppés

La galerie Saint-Antoine : Corps précieux

La Maison-Musée Lansyer : Corps déguisés 

L'affiche des exposition à Loches

L'affiche des exposition à Loches

© DR