Le musée Les Arts Décoratifs s'appellera désormais MAD

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/12/2017 à 13H03, publié le 22/12/2017 à 12H54
Le Musée qui était alors Les Arts Décoratifs, rue de Rivoli à Paris, sera désormais MAD.

Le Musée qui était alors Les Arts Décoratifs, rue de Rivoli à Paris, sera désormais MAD.

© DURAND FLORENCE/SIPA

On l'appelait jusqu'à présent "Les Arts Décoratifs". Le musée situé sur une aile du Louvre à Paris, présentant la création artistique dans les domaines du design, de la mode et du graphisme aura à partir du 8 janvier un nouveau nom : MAD. Un changement d'image à un moment où le musée souhaite réaffirmer sa singularité dans le paysage muséal français et international.

Le musée que l'on connaît aujourd'hui comme Les Arts Décoratifs, situé rue de Rivoli à Paris sur une aile du bâtiment du Louvre, change de nom à partir du 8 janvier. Il devient désormais tout simplement MAD, acronyme de "Musée des arts décoratifs", mais aussi référence à ses trois mots-clé : mode, arts, design.

Renforcer la singularité de ce musée 

Pour l'institution, le contexte actuel se prête à un changement, même s'il s'agit essentiellement de communication. La maison parle de "rayonnement accru et de dynamisme renouvelé" de la programmation et de l'image des Arts décoratifs. Il est vrai que le musée a connu ces derniers temps des pics de fréquentation. L'exposition "Christian Dior, couturier du rêve" en particulier a atteint des records en attirant depuis début juillet plus de 600.000 visiteurs obligeant la direction à étendre les nocturnes, jusque-là limités au jeudi, à tous les jours d'ouverture pendant deux semaines. Mais il s'agit là d'un cas "absolument exceptionnel", comme l'avait déclaré dès octobre le directeur du musée Olivier Gabet, et co-commissaire de l'exposition. A titre de comparaison, parmi les expositions récentes les plus fréquentées du musée, celle sur Barbie en 2016 avait attiré 240.000 visiteurs en six mois, et en mode celle sur Dries Van Noten en 2014 avait séduit 160.000 visiteurs sur une durée de huit mois.

Contexte favorable aidant, et pour affirmer une nouvelle dynamique, le musée a mené une réflexion sur son identité avec l'idée de renforcer sa singularité dans le paysage muséal français et international. "Plus que jamais, les missions qui sont celles de la maison depuis la fin du XIXe siècle paraissent cruciales et actuelles : défendre une certaine idée de l’art de vivre français, et l’ouvrir aux champs de création les plus divers et au développement plus récent, plus globalisé, du design, de la mode, du graphisme, en France et dans le monde", dit le communiqué.

L'objet au cœur de la communication du musée

Les Arts Décoratifs qui est en réalité un ensemble vaste réunissant le Musée des Arts Décoratifs, la bibliothèque, le musée Nissim de Camondo, les Ateliers du Carrousel et l’école Camondo, définit aujourd'hui son territoire en plaçant l’objet au coeur de sa communication. Sa devise originelle de 1884 disait : "Le beau dans l’utile". En 2018, la phrase de signature de MAD devient "Le musée fou d’objets", se définissant comme une sorte de "collection de collections".