"L'esthétique du corps" : les regards croisés d'Elisheva Capin et Agnès Doneau

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/04/2018 à 17H24, publié le 08/04/2018 à 17H21
Exposition "L'esthétique des corps"

Exposition "L'esthétique des corps"

© France 3 / Culturebox

Agnès Doneau est peintre, Elisheva Copin sculptrice. Elles sont réunies dans l'exposition "L'esthétique du corps" au Palais de l'Europe à Menton. Chacune à sa manière, inspirées par les maîtres du passé, elles magnifient la femme et l'homme en mouvement ou dans l'intimité. A voir jusqu'au 16 juin.

L'une, Agnès Doneau, puise l'inspiration de ses toiles grand format de la Renaissance. L'autre, Elisheva Copin, se tourne vers l'Antiquité pour sculpter ses corps de femmes. L'exposition "L'esthétique du corps" les réunit autour de l'humain.

Reportage France 3 Côte d'Azur : P. Casabianca / J. Sara

https://videos.francetv.fr/video/NI_1214391@Culture

Diplômée des Beaux-Arts de Paris, Agnès Doneau s'est fait connaître du grand public en réalisant des portraits de Pier Paolo Pasolini et Vladimir Jankélévitch. Elle a travaillé à Florence sur le chantier de restauration des fresques de Casari et Zuccari. C'est ce qui explique son attrait pour la Renaissance et particulièrement la représentation des corps masculins en mouvement : "Tous les tableaux sont montés comme des plans et des séquences. Un montage qui permet de faire coexister plusieurs temporalités. Je peux ainsi reprendre des dessins des maniéristes de la Renaissance et des corps de danseurs contemporains".

Elisheva Copin est passée d'une carrière de diplomate à une passion pour la sculpture. elle travaille aussi bien le bronze que l'argile et la pierre, avec une philosophie : "Pour moi, l'esthétique, c'est presque secondaire. Le plus important, c'est la beauté intérieure que je cherche à donner à la matière".