Vivre une "Expérience sonore" au musée d'Art moderne de Troyes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/08/2016 à 14H47
L'exposition "Expérience sonore" du musée de Troyes.

L'exposition "Expérience sonore" du musée de Troyes.

© France 3 / Culturebox

Une « Expérience sonore » dans un musée d’ordinaire silencieux. C’est l’exposition du moment à découvrir jusqu’au 21 août au musée d’Art moderne de Troyes. Une vingtaine d’œuvres de la région grand Est ont été mélangés à la collection du musée.

S’interroger sur ce qu’on appelle : son, silence, musique et murmure. L’exposition « Expérience sonore » réunit des œuvres des Fonds Régionaux d’Arts Contemporain (Frac) du Grand Est, sur trois étages, qui surprennent les visiteurs et créée un dialogue entre Art moderne et Art contemporain. "Les collections du musée d’Art moderne à l’époque c'était de l’Art contemporain, cela représentait l’avant-garde française. Qu’il y ait aussi l’avant-garde actuelle contemporaine qui soit présente au musée d’Art moderne est un choix tout à fait logique", explique Marc Sebeyran, adjoint au maire chargé de la culture.

Reportage : M. Fournier / P. Mercier / P. Gasiorek

https://videos.francetv.fr/video/NI_769717@Culture

 

Des œuvres en tout genre


L’absence de bruits autour d’une bobine de câble d’antenne, un larsen provenant d’une guitare reconstituée, des ondes dans un bac d’eau en tôle et des interpellations murales, l’exposition interpelle les visiteurs et même le musée apporte sa touche artistique comme le souligne Daphné Castano, conservatrice du musée d'art moderne. "Certains artistes tiennent à venir faire l’œuvre de A à Z et d’autres œuvres relèvent d’une installations souvent recréée à chaque exposition par l’équipe technique. […] Il y a une implication même du musée dans la création".

"Expérience sonore" offre un parcours plein de surprises mais aussi d’humour, à l’image de l’installation intitulée "Un air de fête". Un ballon rouge est accroché aux bras d’un tourne-disque dont le diamant ne vient jamais toucher le vinyle qui tourne, créant un son perturbant. "Il y a un aspect délicieusement frustrant dans cette œuvre puisqu’on aimerait avoir le son, cette fête autour de nous et on a l’impression que le son est bloqué dans le ballon", explique Daphné Castado.
Une installation à la dimension nouvelle qui invite à réfléchir sur le son et sa conception. "Experience sonore" reste à découvrir jusqu’au 21 août.