VIDEO. Ice Watch, les blocs de glace d'Olafur Elliasson installés au Panthéon

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/12/2015 à 11H37

https://videos.francetv.fr/video/NI_572256@Culture

Alors que se déroule actuellement la COP21 à Paris, douze énormes blocs de glace venus du Groenland ont été installés en cercle devant le Panthéon. "Ice Watch", l'oeuvre écologique de l'artiste islandais Olafur Elliasson, symbolise l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique. Reportage lors de l'installation des "icebergs" éphémères sur la place des Grands Hommes.

Douze énormes blocs de glace venus du Groenland ont été installés en cercle dans la nuit du jeudi 3 décembre 2015  place du Panthéon à Paris pour former une horloge (Ice Watch) symbolisant l'urgence de la lutte contre le réchauffement climatique.
Cette installation, vouée à disparaître en quelques jours, est l'oeuvre de l'artiste dano-islandais Olafur Eliasson assisté du géologue Minik Rosing. 
Douze blocs de glace insallés sur le parvis du Panthéon 

Douze blocs de glace insallés sur le parvis du Panthéon 

© France 3 / Culturebox

Voir et comprendre l'urgence

Ces blocs  - 80 tonnes au total - doivent fondre pendant la durée de la COP21, censée se terminer le 11 décembre, selon le projet d'Olafur Eliasson, artiste dano-islandais très concerné par la question climatique et la fonte de la banquise. "Je pense qu'il faut vraiment toucher la glace, l'écouter et la regarder. Si l'on comprend ce qui se passe on est plus enclins à comprendre ce dont ils parlent à la conférence", assure Olafur Eliasson.
"Ice Watch" installation éphèmère d'Olafur Eliasson 

"Ice Watch" installation éphèmère d'Olafur Eliasson 

© IP3 PRESS/MAXPPP

Voyage à travers l'Europe 

Ces douze blocs ont été prélevés sur des icebergs flottants dans la baie en face du fjord Nuup Kangerla, puis transportés dans des containers réfrigérés, d'abord en bateau puis en camion. Pus de 3500 kilomètres en tout.
La pêche aux icebrgs au Groenland

La pêche aux icebrgs au Groenland

© France 3 / Culturebox

L'installation au coeur de la capitale est une opération délicate. Kuupik Vandersee Kleist, ancien premier ministre du Groenland directement touché par la cause du réchauffement climatique est venu soutenir le projet d'Olafur Elissaon. "La glace que l'on apporte ici, au Groenland, à chaque seconde il en faut mille fois plus", assure-t-il. 
Ice watch installation © France 3 / Culturebox

Compte à rebours pour le cadran polaire

Ice Watch, cadran polaire et oeuvre éphémère par essence va fondre en à peine cinq jours sur les pavés parisiens. Un compte à rebours éloquent pour saisir immédiatement l'urgence.
"Aujourd'hui, nous avons accès à des données fiables qui nous éclairent sur ce qui va se produire et ce qui peut être fait", relate l'artiste écologique
Olafur Eliasson

Olafur Eliasson

© GUILLAUME HORCAJUELO

Artiste multimédia (photographie, sculpture, installation, architecture...), Olafur Eliasson a notamment conçu l'installation "The weather project" en 2003 à la Tate Modern de Londres, vue par plus de deux millions de visiteurs. Il a également présenté il y a un an une oeuvre monumentale, sorte de palais des glaces conceptuel, à la Fondation Louis Vuitton de Paris. Son studio de Berlin compte près de 90 artisans, architectes et historiens de l'art.