"Tsiganes, la vie de bohème ? " Une exposition retrace leur histoire à Grenoble

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/11/2015 à 13H21
Photographie de Pablo Chignard présentée à Grenoble

Photographie de Pablo Chignard présentée à Grenoble

© France 3 / Culturebox

"Tsiganes, la vie de bohème ? Six siècles de présence en Isère", c'est le titre de l'exposition consacrée par le musée dauphinois à Grenoble à cette population, cible de nombreux clichés, et dont on connait mal l'histoire. A travers des tableaux, des photos et des films, on découvre leurs origines, leur mode de vie, leurs valeurs et le rejet dont ils sont victimes depuis plusieurs siècles.

Reportage : France 3 Alpes / C. Picaud / C. Fayolle

https://videos.francetv.fr/video/NI_548154@Culture

Qui sont les tsiganes, d'ou viennent-ils et pourquoi ont-ils été autant persécutés à travers les siècles et les pays, depuis le XVIIème siècle, lorsque les autorités voulaient les sédentariser de force, à la seconde guerre mondiale où ils furent victimes du régime nazi ? C'est à autant de questions que tente de répondre cette exposition très complète qui a débuté le 24 octobre 2015 et qui se poursuit jusqu'au 9 janvier 2017. 

 Le musée dauphinois de Grenoble s'intéresse depuis de nombreuses années à l'histoire des populations. Après les Italiens, les Arméniens, les Maghrébins ou encore les pieds-noirs, le musée invite gitans, manouches et Roms à faire découvrir leur histoire et leur univers. Une exposition enrichie par le récent travail du photographe Pablo Chignard, qui a réalisé en 2015 des portraits de familles roms installées en Isère. 

Une autre exposition au Musée de la Résistance 

A découvrir également à Grenoble, une exposition du photographe Mathieu Pernot au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère. "Un camp pour les tsignaes - Saliers, 1942 -1944" témoigne des conditions de vie des Tsiganes pendant la seconde guerre mondiale, leur internement par le régime de Vichy et leur déportation et extermination par les nazis. 

Exposition "Tsiganes la vie de bohème", jusqu'au 9 janvier 2017, au Musée dauphinois, 30 rue Maurice Gignoux, 38000 Grenoble. 
Tel : 04 57 58 89 01 - entrée gratuite - ouvert tous les jours sauf le mardi de 10h à 19h. 

Exposition "Un camp pour les Tsiganes - Saliers, 1942-1944", au Musée de la Résistance et de la Déportation de l'Isère - Maison des Droits de l'Homme, 14 rue Hébert 38 000 Grenoble - du 27 novembre 2015 au 23 mai 2016 - Tel : 04 76 42 38 53