Régis Debray et Plantu à la rencontre de la jeunesse corse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/04/2016 à 11H32
Plantu et Debray picture © France 3 Via Stella

Ils sont les porte-paroles d’une certaine idée de la démocratie. L’un avec ses mots, l’autre avec ses dessins…L’écrivain-philosophe Régis Debray et le dessinateur de presse Plantu sont venus à Corte rencontrer et débattre avec la jeunesse corse. Un échange fructueux autour de la notion de frontières en 2016.

Reportage : M.Graziani / T.Urtizverea / J.Castelli

https://videos.francetv.fr/video/NI_677963@Culture

"La démocratie est le pire des régimes, à l’exception de tous les autres". C’est par cette citation de Winston Churchill que le philosophe Régis Debray a conclu l’un des débats organisés ce mardi 12 avril à l’université de Corte. Le thème central, "le gouvernement démocratique est-il le meilleur des régimes ? ", a beaucoup inspiré les lycéens qui se sont affrontés au cours d’une joute verbale arbitrée par l’écrivain, surpris et impressionné par la maturité politique de ces jeunes.
"Le Corse me semble être un Français plus politisé que les autres, qui sait penser par lui-même", s’est enthousiasmé Régis Debray, venu donner une conférence sur la notion de frontières en 2016.

Regards croisés sur la démocratie

Même impression de la part de Plantu qui en parallèle présentait une exposition du collectif "Cartooning for Peace" sur le thème "Dessine la Méditerranée". Une Méditerranée confrontée aujourd’hui au problème des frontières avec l’afflux constant de réfugiés en provenance du Proche-Orient. Un thème qui a inspiré les élèves du collège-lycée Pascal Paoli qui ont organisé une exposition temporaire dans leur établissement. Leur travail a beaucoup plu à Plantu qui, pour l’occasion, s’est dessiné un troisième œil dans le creux de la main, histoire de ne pas en manquer une miette.