Il dort et il crée, la performance artistique de Virgile Novarina explore le sommeil

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/03/2018 à 16H24, publié le 19/03/2018 à 16H07
Le perfomeur Virgile Novarina est à Alençon avec son happening "En Somme"

Le perfomeur Virgile Novarina est à Alençon avec son happening "En Somme"

© France 3 / Culturebox

Et si le sommeil s'apparentait à un acte de création artistique suprême ? Depuis 2006, l'artiste Virgile Novarina en explore toutes les facettes. Un travail épuisant qu'il "joue" en public à travers ses performances hors-normes. La dernière en date qui s'intitule "En somme" est présentée à la Scène Nationale Alençon jusqu'au 30 mars 2018.

Virgile Novarina, a toujours beaucoup dormi. À toute heure du jour et de la nuit. Par fatigue ou par plaisir. Depuis 2006, le fait même de dormir est devenu une part intégrante de son travail, sous forme de performances intitulées "En somme". Virgile dort en public dans des vitrines de magasins, des galeries ou des musées et ensuite note les mots, les phrases, les images qu'il retient de ses phases de sommeil. Une exploration poétique qu'il présente conjointement pour la première fois avec sa compagne, l'artiste Marie-Sol Parant, au théâtre d'Alençon jusqu'au 30 mars 2018. 

Reportage : N. Corbard  / P. Mertz / E. Roux

https://videos.francetv.fr/video/NI_1204835@Culture

Dans les bras de Morphée, le cerveau travaille

Pour sa venue à Alençon, Virgile Novarina décide de pousser plus loin l’enquête. Tandis que, branché à des capteurs, il dort de son plus profond sommeil, un programme créé par l’artiste numérique Walid Breidi, en interprète les traces en images. Cette installation interactive sur le sommeil et l’éveil qui tend à déculpabiliser le dormeur, est présentée en public lundi 19 mars 2018 à 18h. Les visiteurs peuvent l’observer mais également "voir" ce qu’il se passe dans sa tête. "Ces bulles montrent que notre cerveau est très créatif au moment du sommeil", assure l'artiste-performeur. Trois écrans reproduisent ce que Virgile Novarina appelle des "bulles paradoxales". 
Virgile Novarina à Alençon photo © France 3 / Culturebox

La première oeuvre d'art dans l'espace

Depuis 1995 Virgile Novarina, ingénieur de formation, est passionné par le monde mystérieux du sommeil. Ses recherches l’ont amené à produire des "Ecrits et dessins de nuit" durant des micro-éveils et aussi à concevoir simplement une image du sommeil dans des lieux publics du monde entier.
Sa compagne, la créatrice de livres d’artistes Marie-Sol Parant, le retrouve sur plusieurs projets. Car lorsqu'il ne dort pas, Virgile continue de créer. Il a récemment contribué à réaliser la première œuvre d’art de l’espace avec le spationaute Thomas Pesquet et l'artiste Eduardo Kac.
Extrait livre objet de Marie-Sol Parant

Extrait livre objet de Marie-Sol Parant

© Atelier Marie-Sol Parant
Marie-Sol en a fait un petit livre-objet. "C'est comme un journal, ça raconte l'aventure", souligne-t-elle. 

Pour prolonger la réflexion, trois films sur le thème du sommeil réalisés par Virgile Novarina et Jean Seban sont projetés et présentés par les réalisateurs. "Virgile dort", "Autour du sommeil" et "Au cœur du sommeil" sont à découvrir le jeudi 29 mars à 18h.