Plongée à Bordeaux dans l'univers du graveur Philippe Mohlitz, "pilleur de rêves"

Mis à jour le 03/04/2018 à 18H44, publié le 03/04/2018 à 18H05
Une des œuvres de Philippe Mohlitz

Une des œuvres de Philippe Mohlitz

© Francetv/culturebox

A Bordeaux, le musée des Beaux-Arts présente jusqu'au 4 juin une exposition qui donne à connaître ou à redécouvrir Philippe Mohlitz, un maître de la gravure au burin. "Philippe Mohlitz, pilleur de rêves" propose un cheminement dans l'univers fantastique de cet enfant du pays.

Si le musée des Beaux Arts de Bordeaux propose cette retrospective, la toute première, consacrée à l'artiste Philippe Mohlitz, aujourd'hui âgé de 76 ans, c'est parce qu'il est un enfant du pays, mais aussi l'un des plus grands graveurs contemporains. L'ancien élève de Jean Delpech se situe dans la lignée de l'artiste allemand Albrecht Dürer.

Univers fantastiques et oniriques

La taille douce sur cuivre, sa technique d'une incroyable précision, lui permet d'explorer une foule de registres et de créer une multitude de mondes. Des univers fantastiques et oniriques dans lesquels le graveur évoque des thèmes toujours d'actualité comme la guerre, la sexualité, la folie du monde, le chaos ou la vanité des hommes. 

Reportage : S.Valero - S.Tuscq-Mounet - B.Chague

https://videos.francetv.fr/video/NI_1213565@Culture

"Philippe Mohlitz, pilleur de rêves" rassemble essentiellement une soixantaine d'oeuvres au burin et pointe sèche, mais aussi sept sculptures en argent et en bronze. Le graveur a fait lui-même don d'une cinquantaine de planches au musée. Réalisée en 1965 "La vierge à la sarbacane"' est la toute première composition de Mohlitz.

L'exposition propose un cheminement dans l'univers de Philippe Mohlitz autour de quatre grandes thématiques : "Paysages fantastiques", "Luxuriantes natures", "Percées célestes et souterraines", "Etranges machines". Elle a été organisée à l'approche de la fête de l'Estampe qui se déroule le 26 mai 2018 partout en France et Europe.
Extrait de l'affiche de l'exposition consacrée à Philippe Mohlitz

Extrait de l'affiche de l'exposition consacrée à Philippe Mohlitz