Patrick Chappert-Gaujal transforme les déchets marins en oeuvres d'art

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/01/2017 à 11H07, publié le 06/01/2017 à 10H02
Oeuvre de Patrick Chappert-Gaujal exposée dans la Crypte Sainte-Eugénie

Oeuvre de Patrick Chappert-Gaujal exposée dans la Crypte Sainte-Eugénie

© P. Chappert-Gaujal

Patrick Chappert-Gaujal transforme les déchets rejetés par les océans en oeuvre d’art. Un travail artistique actuellement présenté à Biarritz sous les voûtes de la Crypte Sainte-Eugénie.

Jusqu’au 29 janvier 2017, la Crypte Sainte-Eugénie de Biarritz expose les œuvres de Patrick Chappert-Gaujal. Un peintre, sculpteur et plasticien originaire de l’Aude qui puise son inspiration dans la nature qui l’entoure.

Reportage : C. Bonte-Baratciart / S. Estrade / R. Nouvelle 

https://videos.francetv.fr/video/NI_890173@Culture


Patrick Chappert-Gaujal récupère les sacs plastiques, les débris de bois, les tongs… tous ces objets que les océans rejettent. Il les intègre ensuite dans ses œuvres. Et c’est ce travail que le public est invité à découvrir à la Crypte Sainte-Eugénie. "C’est bien de montrer, côté Atlantique, que nous aussi, on a ces déchets marins", explique Alain Fourgeaux directeur des affaires culturelles de Biarritz. "Des matériaux qui, pour une fois, sont collectés et détournés pour en faire une œuvre d’art," ajoute-t-il. "Ce qui est plutôt rare parce que d’habitude, c’est quelque chose que nous combattons".

Peinture de Patrick Chappert-Gaujal exposée dans la Crypte Sainte-Eugénie 

Peinture de Patrick Chappert-Gaujal exposée dans la Crypte Sainte-Eugénie 

© P. Chappert-Gaujal

Ces déchets qui polluent nos mers deviennent dans l’atelier de Patrick Chappert-Gaujal des sculptures, des caissons lumineux, des dessins, des peintures… Dans certains de ces tableaux, le plasticien  intègre aussi des cartes marines "sur lesquelles il ajoute des tas d’objets qu’il a trouvés sur les plages, les décharges etc…", raconte Alain Fourgeau.

Totem de Patrick Chappert-Gaujal présentée dans la Crypte Sainte-Eugénie 

Totem de Patrick Chappert-Gaujal présentée dans la Crypte Sainte-Eugénie 

© P. Chappert-Gaujal

Patrick Chappert-Gaujal : son parcours

Patrick Chappert-Gaujal est né en 1959. Il intègre, très jeune, à 16 ans l'Ecole supérieure des Beaux-Arts de Perpignan. Dès sa première année, il est attiré par la matière, la peinture, le bricolage, l’aventure… De ces débuts, on retiendra une utilisation régulière des laisses de mer (bois flottés, flotteurs, plastiques..). L’artiste expose dès 1977. De 1985 à 1990, il vit en Suède où débute sa collaboration avec la galerie GKM Sivert Bergström. Patrick Chapert-Gaujal voyage, séjourne et travaille à deux reprises en Afrique du sud, puis en Asie et à nouveau en Afrique, aux USA, en Europe… Plus tard, il partage ses séjours entre Paris et La Franqui, petite station Balnéaire des rives de la Méditerranée où il vit et travaille actuellement. En 2012, il a été l’invité d’honneur de la FIAC à Paris lors de la cérémonie d’ouverture, pendant laquelle il a réalisé une performance.