Muse de Dali et amie de Warhol, Ultra Violet expose à Nice

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/01/2014 à 17H19
Ultra-Viloet dans un de ses Selfies

Ultra-Viloet dans un de ses Selfies

© France3/culturebox

Elle a été la muse de Dali et une amie très proche d'Andy Warhol, l'artiste franco-américaine Isabelle Collin-Dufresnes, plus connue sous le pseudo d'Ultra-Violet, expose à la galerie Depardieu à Nice. Connue pour son travail sur la lumière, elle propose cette fois-ci un regard sur un phénomène en vogue les Selfies. à voir jusqu'au 8 février.

Reportage : Véronique Varin, Benoît Loth, Nathalie Brancato

https://videos.francetv.fr/video/NI_141501@Culture

Ultra Violet a vécu trois ans avec Dali et puis elle a cotoyé Andy Warhol, jusqu'à la fin de la première Factory.

Et pourtant ce n'est pas l'enfance stricte dans sa famille catholique grenobloise, qui prédestinait Isabelle Collin-Dufresnes à de telles rencontres. Mais elle s'est vite rebellée pour rejoindre sa soeur aînée à New York. C'est là qu'elle rencontre le maître de Figueras et devient sa muse. C'est lui qui la présentera à Warhol.

Star N°1 de la Warhol's Factory
Elle va devenir la star N°1 de la Warhol's Factory, choisir son nom de scène parce que le violet est la couleur favorite du maître du Pop art, et interpréter plusieurs rôles dans ses films.

Elle croisera aussi bien Dylan que la Callas, Onassis que Lennon, Chagall ou Rauschenberg. Une vie qu'elle va raconter dans son autobiographie : "Famous for 15 minutes". Un titre qui reprend la célèbre prédiction de son mentor : "Tout le monde aura son 1/4 d'heure de célébrité".

Ultra-Violet et Andy Warhol pour une interview un peu allumée (et de médiocre qualité visuelle)
Ultra Violet a regagné la France dans les années 90. Elle partage désormais sa vie entre Nice et New York 

"Selfie" Ultra Violet
Galerie Depardieu
18, avenue des Fleurs 
06000, Nice 
Jusqu'au 8 février