Monumenta : le serpent géant de Huang Yong Ping au Grand Palais

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/05/2016 à 12H03
L'artiste Huang Yong Ping expose son Monumanta au Grand Palais

L'artiste Huang Yong Ping expose son Monumanta au Grand Palais

© France 3 /Culturebox

Un squelette de serpent de 250 m de long s'enroulant autour de centaines de conteneurs: l'artiste chinois Huang Yong Ping a créé pour Monumenta une oeuvre en accord avec la gigantesque nef du Grand Palais.

Jamais sans doute le nom de cette manifestation, qui a déjà accueilli, entre autres, Anselm Kieffer, Richard Serra, Boltanski ou Anish Kapoor n'a été aussi justifié. Installé en France depuis 1989, Huang Yong Ping est un artiste de la démesure, dont plusieurs créations ont fait date: colonnes transperçant le toit du pavillon français à la Biennale de Venise (1999), arche de Noé grandeur nature à la Chapelle des Beaux-Art à Paris (2009), ou plus récemment (2012), "Serpent d'océan", énorme squelette de métal échoué près de Saint-Nazaire.
 
Autant dire qu'avec l'espace sous la verrière du Grand Palais, l'artiste, né en 1954, était à son affaire. Il signe avec "Empires" (du 8 mai au 18 juin) une spectaculaire représentation symbolique de la deuxième révolution industrielle.

Reportage : M.Berrurier, T.Guéry, P.Auger, N.Aibar 

https://videos.francetv.fr/video/NI_698355@Culture

D'emblée le visiteur fait face à une "falaise" de conteneurs de toutes les couleurs, empilés sur sept niveaux, soit 23 mètres de haut, et reliés entre eux par le squelette en métal du serpent.

Un tour de force que d'assembler ces 316 vertèbres et 268 côtes en fonte d'aluminium développées par quatre bureaux d'études et fabriquées par quatre usines en France, la tête étant réalisée en Chine.