"Même pas peur" à la Fondation Bemberg à Toulouse : une exposition morbide qui interroge les vanités humaines

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/08/2018 à 18H43, publié le 21/08/2018 à 18H29
La collection de vanités constituée au début du 20e siècle par la baronne Henri de Rotshchild est présentée pour la première fois dans son ensemble à la Fondation Bemberg à Toulouse, jusqu’au 30 septembre 2018.

La collection de vanités constituée au début du 20e siècle par la baronne Henri de Rotshchild est présentée pour la première fois dans son ensemble à la Fondation Bemberg à Toulouse, jusqu’au 30 septembre 2018.

© culturebox - capture d'écran

C'est une collection de vanités constituée au début du XXe siècle par la baronne Henri de Rotshchild : deux cents pièces dont une majorité de crânes sont présentés pour la première fois au public à la Fondation Bemberg à Toulouse. Ces objets, confrontés à des œuvres classiques et modernes du musée, composent une exposition singulière sur l’art de la vanité, à découvrir jusqu'au 30 septembre 2018.

On ignore les raisons qui ont amené la baronne Henri de Rothschild (1874-1926) à réunir cette surprenante collection d’objets, profanes ou sacrés, représentations allégoriques de la mort, du temps qui passe, de l’éternité. Mais son goût pour les vanités l’a amenée à réunir des centaines de pièces, principalement des crânes, symbole du triomphe de la mort, dont certains sont richement ornés, mais aussi des squelettes ou des gravures.

Cette exceptionnelle collection appartient au Musée des Arts décoratifs de Paris auquel la baronne de Rotshchild l’avait léguée. C’est la première fois qu’elle est exposée dans son ensemble.

Reportage : C. Lebrave / M. Guinet / C. Kechiche
 

Regards croisés

Les 200 pièces de la fascinante collection de la baronne sont mis en parallèle avec une sélection d’œuvres de peintures classiques des XVIe et XVIIe siècles et des œuvres contemporaines sur le thème des vanités. Un parcours qui éclaire le visiteur sur la façon dont les artistes ont abordé notre rapport à la mort au fil des siècles.

Même pas peur ! Collection Rotshchild Vanités Fondation Bember © DR