Barbès Café : le spectacle qui raconte l'immigration en chansons

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 27/11/2013 à 11H23
L'affiche de Barbès Café

L'affiche de Barbès Café

© DR / Capture d'image

Barbès Café est un spectacle musical imaginé par Méziane Azaïche qui invite le curieux à franchir le pont entre Marseille et Alger. Dans la chaleur d'un cabaret, un orchestre joue des musiques des années 50-60, évoquant la première phase de l'immigration algérienne. Dans le cadre de Marseille Provence 2013, le théâtre du Gymnase prend des airs de café-concert oriental.

La Chanteuse Samira Bramia s'est entièrement approprié l'histoire de la musique que les chanteurs jouaient à cette période, pour les algériens immigrés en France. Ces Chibanis que l'Etat Français avaient fait venir pour travailler durant les Trente Glorieuses.

Loin de leur terre d'origine et de leurs familles, les travailleurs souffraient souvent du mal du pays. Pour réchauffer les coeurs et raviver les sourires, des musiciens venaient jouer des musiques traditionnelles du pays dans des café qui se transformaient en salle de danse.

Les musiciens de Barbès Café interprètent les tubes de Lili Boniche, Salim Hallali, la grande Rimitti, impératrice du raï, Hanifa la « diva punk » kabyle, mais aussi Edith Piaf, Léo Ferré, Barbara. Ce spectacle est un hommage à cette musique arabo-andalouse chaleureuse et émouvante.

 Reportage : C. Pesci, M. Karouche, F. Ventura

https://videos.francetv.fr/video/NI_140297@Culture

Jusqu'au 30 novembre 2013, le théâtre du Gymnase de Marseille devient le lieu de partage entre les cultures, les histoires et les genres. Théâtre, vidéo, concerts et danse, un rendez-vous convivial au Barbès-Café à savourer toute une nuit. 
Barbès-Café au théâtre du Gymnase de Marseille

Barbès-Café au théâtre du Gymnase de Marseille

© DR