Destruction et reconstruction de Tokyo à travers les Mangas japonais à La Villette

@Culturebox

Journaliste Culture à France 3

Mis à jour le 03/12/2018 à 10H43, publié le 30/11/2018 à 16H23
La grande Halle de la Villette accueille une exposition exceptionnelle Manga Tokyo. Pour la première fois des oeuvres uniques comme la carte géante de la capitale nipponne, où des planches originales de célèbres manga comme Akira et des storyboards de films d'animations qui ne sont jamais sortis des studios japonais.

La grande Halle de la Villette accueille une exposition exceptionnelle Manga Tokyo. Pour la première fois des oeuvres uniques comme la carte géante de la capitale nipponne, où des planches originales de célèbres manga comme Akira et des storyboards de films d'animations qui ne sont jamais sortis des studios japonais.

© @edepourquery

Une exposition "Manga Tokyo" à la Grande Halle de la Villette aborde les divers bouleversements subis par la capitale du Japon au fil de son histoire. Un voyage de Godzilla jusqu'aux films d'animations les plus récents. Une exposition imposante qui séduira les fans de mangas. La France est le deuxième pays consommateur de mangas après le Japon.

La Grande Halle de la Villette est recouverte de grandes affiches mangas, comme celles que l'on voit à Tokyo. A l'intérieur une maquette monumentale de la capitale japonaise. 
Belle idée que ce métro reconstitué qui parcourt des paysages virtuels et les différents quartiers de la ville. 
metro Tokyo © @edepourquery

Des Planches originales et des storyboards rarement exposés

Kaichiro Morikawa, le commissaire d'exposition "Manga Tokyo" accompagné de sa traductrice, est fier de nous expliquer que certains storyboards sont exposés pour la première fois. De "Godzilla" à "Miss Hokusaï", il a fallu un an de négociation avec les ayant-droits et les artistes pour obtenir l'autorisation de déplacer ces oeuvres originales en France.

De nombreuses planches originales, des vidéos, des extraits de films d'animation et des storyboards  nous font revivre les multiples catastrophes et reconstructions du Japon, notamment l'impressionnant séisme du 1er septembre 1923, ou encore les bombardements de la seconde guerre mondiale.

Quand les artistes s'inspirent d'une ville meurtrie

La série "Akira" d'Otomo Katsuhiro s'ouvre sur une destruction majeure de la ville de Tokyo. Avant lui, le cinéaste Honda Ishiro avait imaginé, en 1957, le personnage de Godzilla sous l'apparence d'un animal préhistorique qui détruit la ville japonaise. Depuis le scénario a fait l'objet de nombreuses reprises, dont le dernier en date, Shin Godzilla est sorti en 2016.
AKIRA 3 © Akira@glénat

Une exposition très riche, sur une thématique historique qui a marqué les artistes nippons. Une rare occasion de découvrir des pièces originales et les secrets de fabrication des films d'animation japonais.