Lille "Renaissance" : quand le Brésil s'invite à Wazemmes

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/09/2015 à 15H57
L'artiste brésilien Tiago Primo a installé sa "maison" sur un mur de Wazemmes

L'artiste brésilien Tiago Primo a installé sa "maison" sur un mur de Wazemmes

© France 3 Culturebox

Lille 3000 ouvre officiellement ses portes ce samedi 26 septembre avec la Grande Parade mais la métropole et ses alentours ont depuis plusieurs semaines revêtu les couleurs du programme Renaissance et des villes choisies pour montrer comment une cité peut se réinventer. Parmi elles, Rio. Plusieurs artistes brésiliens ont pris possession des lieux, parfois de façon très originale.

Seconde ville du Brésil avec 18 millions d’habitants, Rio de Janeiro devait de faire partie de ce programme "Renaissance" car la cité ne cesse de se réinventer et d’évoluer. Entre les réaménagements liés à la Coupe de Monde de foot 2014, aux Jeux Olympiques en 2016, à la transformation de la zone portuaire qui va accueillir le musée de Demain, le paysage urbain de Rio est en pleine mutation.
 
A Lille, plusieurs artistes en solo ou en collectif ont été invités pour montrer leur travail. Certains ont même réussi à le décliner dans la métropole nordiste. Illustration avec Tiago Primo. En 2010 à Rio de Janeiro, il a construit une maison suspendue, installée à fleur de mur avec chambre, commode et table. Cette fois, c’est sur les murs de la Maison Folie à Wazemmes qu’il a décliné sa performance.

Reportage : F. Henaut / J. Vasco / M. Dubois

https://videos.francetv.fr/video/NI_525906@Culture

La Maison Folie de Wazemmes propose "Cariocas !", une grande exposition qui ouvre ses portes à plusieurs artistes notamment ceux qui ont émergé après le désenclavement des favelas. C’est le cas de la galerie A Gentil Carioca, premier lieu à Rio où ont été représentés les jeunes artistes cariocas. Le public pourra aussi découvrir les travaux du célèbre urbaniste Jorge Mario Jauregui qui travaille à l’intégration des favelas au reste de la ville  Pour l’exposition, une unité d’habitation de favela a été spécialement produite. L’immense favela Maré, fief du trafic de drogue, sera aussi à l’honneur à travers la vision de jeunes de la favela initiés à la photographie argentique et qui rend compte de leur quotidien.

"Cariocas !"
Maison Folie Wazemmes 
70 Rue des Sarrazins, Lille
Horaires d’ouverture :
Mercredi, jeudi et dimanche : 14h-18h
Vendredi et samedi : 14h-19h
Fermé le lundi et le mardi