Les rêves de Fellini s'exposent à Paris

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/11/2009 à 11H37
Les rêves de Fellini s'exposent à Paris

Les rêves de Fellini s'exposent à Paris

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_97639@Culture

Pour les 50 ans du film "La Dolce Vita", la fièvre Fellini a envahi Paris en cet automne 2009 : la Cinémathèque lui consacre une rétrospective intégrale, les chefs-d'œuvre du maître du cinéma italien ressortent en DVD et le musée du Jeu de Paume donne vie à ses rêves et à ses fantasmes dans l'exposition "Fellini, la grande parade". Jusqu'au 17 janvier 2010, le visiteur est invité à pénétrer l'antre foisonnant de Federico Fellini.

En homme libre, Federico Fellini (1920-1973) n'a cessé de repenser le cinéma et de traduire ses obsessions en images. Ses films fantaisistes, des "Feux du music-hall" en 1950 au dernier "La Voie de la lune" en 1990, ont frappé l'inconscient collectif.
Ses sources d'inspiration : la religion, le music-hall ou le cirque comme dans "La Strada" (1954). Le réalisateur a aussi magnifié les marginaux par exemple, dans "Il Bidone" en 1955 où il filme la vie des campagnes sans fard.
Dans "La Dolce Vita" (1960), l'un de ses plus grands chefs-d'œuvre, Fellini s'est intéressé à l'apparition de la presse à scandale et a inventé d'ailleurs le mot "paparazzi". Anita Ekberg et Marcello Mastroianni y sont les icônes sulfureuses d'une société italienne en plein bouleversement.

Pour plus d'information sur le cinéaste : Federico-Fellini.net, le 1er site pédagogique français dédié à Federico Fellini.