Les Frac, trente ans au service de l'art contemporain

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 10/09/2013 à 15H33
Le Frac de Rennes

Le Frac de Rennes

© F.LEPAGE/SIPA

Les Frac, Fonds régionaux d'art contemporains ont été créés il y a tout juste 30 ans. Le ministre de la Culture était alors Jack Lang qui en a lancé l'idée en 1982. Il s'agissait alors pour le gouvernement socialiste d'appliquer la décentralisation à l'art contemporain, de mettre cette forme de création à portée de tous les Français, même éloignés de la capitale.

Le bilan de ces trois décennies d'efforts pour promouvoir l'art contemporain auprès des Français est assez pâle. Aujourd'hui vingt-trois Frac maillent le pays de collections et d'espaces d'exposition. Mais l'art contemporain souffre en France d'un manque d'information. le grand public s'en détourne et en 2010 par exemple les Frac n'ont pas compté plus de 4 000 à 29 000 visiteurs chacun. Un chiffre qu'il faut encore relativiser : nombre de ces visiteurs sont des scolaires ou viennent en groupe, sans l'avoir toujours décidé individuellement.

https://videos.francetv.fr/video/NI_138307@Culture

Reste que sans les Frac, nombre d'artistes seraient restés inconnus, leurs oeuvres font désormais partie du patrimoine national. A ce titre, les achats des responsables de ces fonds régionaux ont été plutôt pertinents et les collections ont en trente ans énormément gagné en valeur. Il n'est pas certain, en revanche, que l'image de l'art contemporain, souvent abconse ou même relevant aux yeux du grand public de l'escroquerie intellectuelle, se soit beaucoup améliorée au fil de ces trente années.