"Les cadavres sont exquis", une exposition et un projet pédagogique à Toulouse

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/12/2013 à 17H55
Textes et oeuvres picturales se répondent dans cette exposition originale basée sur le jeu du cadavre exquis.

Textes et oeuvres picturales se répondent dans cette exposition originale basée sur le jeu du cadavre exquis.

© France 3

Un texte qui répond à un dessin qui répond à un texte...Ce principe basé sur le jeu du "Cadavre exquis" inventé par les surréalistes est au coeur d'une collection aujourd'hui exposée à la Fondation Ecureuil pour l'art contemporain de Toulouse. A découvrir jusqu'au 18 janvier 2014.

Reportage : C.Lebrave/O.Denoun/A.Amsili/E.Auriaux

https://videos.francetv.fr/video/NI_140849@Culture

Tout a commencé en 2005 par un dessin du peintre Jean Le Gac. Une esquisse au fusain appelée fort à propos " Le peintre a disparu". Car ensuite l'artiste s'est effacé. Son oeuvre a été soumise à un écrivain, Maryline Desbiolles qui, en partant de la toile, a imaginé un texte. C'est ce texte que Gérard Titus-Carmel a illustré. Et ainsi de suite. A ce jour, 31peintres et auteurs (parmi lesquels Marie Darrieussecq) ont participé à ce dialogue artistique. Chacun ajoutant sa petite pierre à l'édifice qu'est aujourd'hui la collection "Les cadavres sont exquis".

Un projet artistique et éducatif

Une collection qui sert de base à un projet pédagogique mis en place au sein de l'académie de Toulouse. Les élèves de l'école maternelle au lycée élaborent en classe des oeuvres plastiques, littéraires ou pluridisciplinaires en lien avec les thèmes soulevés par l'expo. Peut-être apporteront-ils une réponse à la dernière oeuvre picturale, celle de l'illustrateur Ronald Curchod dont le taureau surmonté d'une volute de fumée bleue n'a pas encore été commenté.

Fondation Espace Ecureuil pour l'art contemporain
3 place du Capitole à Toulouse
Tel : 05 62 30 23 30