Les 30 ans du Musée d'Orsay : voyage au cœur d'une collection unique au monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 04/12/2016 à 11H16
Un tableau de Gauguin rentre du Brésil. Il va subir une inspection en règle avant d'être à nouveau exposé.

Un tableau de Gauguin rentre du Brésil. Il va subir une inspection en règle avant d'être à nouveau exposé.

© France 2 Culturebox

Le musée d’Orsay à Paris fête ses 30 ans durant tout ce week-end. L’occasion de pénétrer dans les coulisses de ce lieu fréquenté chaque année par 3 millions de visiteurs et qui possède aujourd’hui la plus belle collection de tableaux impressionnistes au monde. Une collection qui vit et ne cesse de s’enrichir.

Ce trentième anniversaire nous replonge dans l'histoire du musée d’Orsay, construit en lieu et place d’une gare qui fut inaugurée le 14 juillet 1900 à l’occasion de l’Exposition Universelle. Jusqu’en 1939, la gare accueille les grandes lignes desservant le sud-ouest de la France mais en 1958 le trafic ferroviaire s’interrompt définitivement. Pendant plus de dix ans, le site reste à l’abandon. En 1970, la démolition est autorisée mais (heureusement pour nous !), les bâtiments de la gare et de l'hôtel sont classés monuments historiques.

C’est à Michel Laclotte , le responsable du Louvre, que l’on doit l’idée de créer un musée du 19e siècle dans cette gare désaffectée située en face du Louvre. Les travaux commencent en 1977 sous Valéry Giscard d’Estaing mais c’est François Mitterrand qui inaugura les lieux le 9 décembre 1986.
 
De son passé de gare, Orsay a peut-être conservé l’âme d’un lieu de passage (3 millions de visiteurs par an), un lieu vivant où, comme les trains, les œuvres vont et viennent. L’inventaire en compte 168 000, dont 4 400 sont exposées. Mais les collections ne cessent de s’enrichir : 5000 œuvres sont entrées récemment au musée d’Orsay.  Certaines ont été léguées par de généreux donateurs, hélas trop peu nombreux.

Reportage : S. Bernuchon, T. Daligaud, A. Triboire, G. Orain, A-C. Becquet 

https://videos.francetv.fr/video/NI_867793@Culture


Le programme des animations de ce dimanche 4 décembre :

- à 13h, 15h et 17h, carte blanche à José Montalvo et ses danseurs qui revisitent les oeuvres du musée dans l'allée centrale des sculptures.
- à 14h et 16h, à l'auditorium, projecttion d'une sélection de films et de documentaires réalisés autour du musée et de ses collections.
- dès 12h30, suite de l'animation "30 ans, 30 histoires" : toutes les heures jusqu'à 16h30,  conservateurs, agents du musée ou visiteurs passionnés racontent les petites et grandes histoires du musée et de sa collection.