"Le théâtre dans la France de la Renaissance" : une exposition inédite au château d'Ecouen

Mis à jour le 27/11/2018 à 16H25, publié le 26/11/2018 à 15H40
Scène de Commedia dell'Arte, François II Bunel (?), 1580-1585, Bayeux, Musée d'art et histoire Baron Gérard

Scène de Commedia dell'Arte, François II Bunel (?), 1580-1585, Bayeux, Musée d'art et histoire Baron Gérard

© RMN-Grand Palais / Benoît Touchard – Service presse / Musée national de la Renaissance

Pathelin, Cléopâtre et Arlequin, les stars du théâtre de la Renaissance, vous donnent rendez-vous au château d'Ecouen pour vous présenter leurs mises en scène. Le musée national de la Renaissance propose une exposition inédite sur l'art du théâtre en France de la fin du XVIe siècle aux années 1610. Une époque charnière expliquée par des artistes d'aujourd'hui.

Faire un bond dans le temps. Revenir sur les planches du XVIe siècle. Entendre la langue de la Renaissance. Se glisser dans la peau d'un spectateur d'une pièce jouée à l'époque. C'est cette expérience inédite que nous propose le musée national de la Renaissance, dans le décor majestueux du château d'Ecouen (Val d'Oise). L'exposition "Pathelin, Cléopâtre, Arlequin, le théâtre dans la France de la Renaissance" décrypte le jeu des acteurs de l'époque. Elle s'accompagne de représentations théâtrales interprêtées comme au XVIe siècle. Rassurez-vous, les comédiens d'aujourd'hui ne vous retiendront pas 25 jours pour assister à leur pièce, comme ce fut le cas à Valenciennes en 1547 pour le Mystère de la Passion. A l'époque, on voyait les choses en grand....

C’est un jeu qui est beaucoup plus libre, beaucoup plus dans les torsions du corps. Le corps est beaucoup plus expressif finalement. Il n’y a pas du tout une frontalité comme on peut le voir dans le corps qui apparaîtra au XVIIe siècle.

Charles de Meglio
Troupe de théâtre « Oghma »

Reportage : France 3 Paris Île-de-France, T. Watine / L. Simondet / S. Sonder 

 

La Renaissance, époque charnière

A la fin du XVIe siècle, le théâtre s'inspire encore largement du Moyen Âge mais de nouvelles pratiques voient le jour sur scène. Le jeu des acteurs, la langue ou les textes illustrent le renouveau architectural, politique et social. 

Pathelin, Cléopâtre et Arlequin sont à ce titre des personnages emblématiques de la période. Ils représentent trois types de théâtre de la Renaissance :

  • Pathelin, avocat rusé et fourbe, incarne la farce.
  • Cléopâtre, reine illustre et légendaire de l'Antiquité est l'exemple de la tragédie.
  • Arlequin, célèbre personnage de la commedia dell'arte représente lui la comédie italienne.

Une exposition inédite

137 oeuvres telles que des manuscrits, des tableaux, des dessins ou des objets sont donc présentées au château d'Ecouen. Elles sont issues des collections du musée national de la Renaissance mais aussi de la Bibliothèque nationale de France, du musée du Louvre, du musée Calvet, du musée Baron Gérard ou encore de la Comédie Française. il est possible également d'admirer un costume d'Arlequin, réalisé par Sébastien Passot, costumier de théâtre et de cinéma. 

Scaramuccia - compagnie Prisma Teatro

Scaramuccia - compagnie Prisma Teatro

© Nicolas Faus Production

 

Que serait une exposition sur le théâtre sans représentation théâtrale ?

Pour faire vivre cette histoire théâtrale, plusieurs compagnies se sont lancées le défi de jouer dans la langue de la Renaissance. Prisma Teatro nous emmène en Provence avec Scaramuccia (le 26 janvier), Oghma revisite "Cléopâtre captive" (voir vidéo ci-dessous) et Marc-Henri Boisse du Théâtre de la Vallée interprète lui un gardien de musée qui rêve de mettre en scène une pièce allégorique de la Renaissance dans "La condamnation de Monsieur Banquet" (le 1er décembre).