"Toulouse Renaissance", le rayonnement de la ville rose dans une exposition foisonnante

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/04/2018 à 11H50, publié le 11/04/2018 à 11H48
"Toulouse Rennaissance". Cette exposition inédite en deux volets présente au travers de 130 oeuvres la "Renaissance" toulousaine. 

"Toulouse Rennaissance". Cette exposition inédite en deux volets présente au travers de 130 oeuvres la "Renaissance" toulousaine. 

© France 3

"Toulouse Renaissance". Une exposition, deux lieux : le musée des Augustins pour les œuvres d’art et d’architecture, et la Bibliothèque d’Etude et du Patrimoine pour les livres précieux et les enluminures. Au total, plus de 130 œuvres, sculptures, peintures, objets d’art... montrent que celle que l'on surnomme la ville rose a considérablement participé au rayonnement de la Renaissance en France.

Cette exposition sur la Renaissance s'inscrit dans la lignée de celles organisées ces dernières années à Paris, Tours et Lyon. C'est aussi la toute première fois que la période de la Renaissance toulousaine est ainsi présentée. Et il était temps car la ville rose a été dès le XVe siècle un foyer artistique florissant comme le montrent les oeuvres exposées, dont certaines proviennent des cathédrales d’Albi et de Rodez, et de collections publiques prestigieuses comme le musée du Louvre à Paris ou le musée national de la Renaissance à Ecouen. 

Reportage : C. Lebrave / J. Duntze / A. Groscolas

https://videos.francetv.fr/video/NI_1217767@Culture

L'exposition au musée des Augustins

Le parcours de l’exposition qui se déroule jusqu'au 24 septembre 2018 s’articule autour de quatre grandes sections réunissant de nombreuses pièces inédites. Les oeuvres montrent qu'à l'époque Toulouse était une ville puissante, opulente et ambitieuse au rayonnement artistique certain comme d'autres cités en France et en Europe.

Durant toute la Renaissance, des ateliers d'artistes et d'architectures vont rivaliser d'inventivité et leurs créations vont irriguer toute la région. Cette exposition retrace ce rayonnement et apporte un nouvel éclairage sur les échanges de l'époque.

On n'a pas eu envie de montrer uniquement la beauté artistique mais aussi les exploits scientifiques, les techniques artistiques... Donc on a une approche multisensorielle de la Renaissance.

Axel Hemery, directeur des Augustins , commissaire général exposition Renaissance

 

Parmi les pièces exceptionnelle à découvrir à Toulouse, les  vitraux de la cathédrale d’Auch, récemment restaurés. Ils ont été exécutés vers 1509 par l’atelier du peintre verrier toulousain Arnaut de Moles

Parmi les pièces exceptionnelle à découvrir à Toulouse, les  vitraux de la cathédrale d’Auch, récemment restaurés. Ils ont été exécutés vers 1509 par l’atelier du peintre verrier toulousain Arnaut de Moles

© France 3

Poursuite de la visite à la Bibliothèque d'étude et du patrimoine

Une collection d'enlimunures et des ouvrages remarquables sont à découvrir à la Bibliothèque d’étude et du patrimoine du 17 mars au 16 juin 2018. Là aussi un parcours permet de découvrir par étape ceux qui produisaient ces ouvrages. Plusieurs pièces exceptionnelles n'ont que très rarement, voire jamais, été montrées au public à l'image du livret présenté ci-dessous dont la bibliothèque a par hasard fait l'acquisition juste avant l'exposition.

La veille de l'inauguration de l'exposition, la Bibliothèque a pu acheter en vente publique à Toulouse, ce petit livre qui est enluminé par un des artistes que nous avons identifié et exposé, appelé par convention le Maître des heures de San Marino.

 

"Le Maître des heures de San Marino" (vers 1480-1490)

"Le Maître des heures de San Marino" (vers 1480-1490)

© france 3