Le musée des Beaux-Arts de Rennes met en lumière son précieux fond d'art contemporain

Publié le 18/07/2018 à 17H04
L'art contemporain s'invite au musée des Beaux-Arts de Rennes 

L'art contemporain s'invite au musée des Beaux-Arts de Rennes 

© Capture d'image France 3/Culturebox

L'art contemporain est à l'honneur au musée des Beaux-Arts de Rennes. L'exposition temporaire baptisée "Construire une collection" propose des oeuvres d’aujourd’hui rarement présentées. Elle met en avant les acquisitions que le musée a réalisé au fil des ans.

Le musée des Beaux-Arts de Rennes s’offre une cure de rajeunissement. Certaines de ces peintures anciennes côtoient le temps d’un été des créations contemporaines. L’exposition "Construire une collection" réunit plus de 200 œuvres acquises par le musée ces dernières années.  

Reportage : France 3 Bretagne C. Jauneau / C. Rousseau / D. Lefèbvre

https://videos.francetv.fr/video/NI_1267559@Culture

Art d’hier et d’aujourd’hui  

Depuis 2013, le musée des Beaux-Arts de Rennes a enrichi ses collections de 270 œuvres contemporaines. Des peintures, des dessins, des sculptures que le public peut, en partie, découvrir aujourd’hui. Certaines de ces œuvres ont été accrochées près de toiles de maîtres pour offrir à ces dernières un nouvel éclairage. Une initiative qui séduit les visiteurs.   

je trouve que les œuvres contemporaines permettent de découvrir un patrimoine plus ancien qu’on a pris l’habitude de parcourir sans y prêter attention.

Elise 
Des oeuvres du présent côtoient celles du passé 

Des oeuvres du présent côtoient celles du passé 

© Capture d'image France 3/Culturebox

Le groupe "Mesure"

Le musée a acquis sa première œuvre contemporaine en 1956 avec le sculpteur rennais Francis Pellerin. Il fut d’ailleurs à l’origine de la première exposition importante d’artistes vivants initiée en 1961 au musée des Beaux-Arts. Un collectif d’artistes, appelé à l’époque le groupe "Mesure"  reconstitué pour "Construire une collection". Une salle est entièrement dédiée à Pierre-Martin Guéret, Jean Gorin, Marcelle Cahn, Luc Père…
Marcelle Cahn (Strasbourg, 1895 – Paris, 1981), Composition, 1956, huile sur assemblage de bois

Marcelle Cahn (Strasbourg, 1895 – Paris, 1981), Composition, 1956, huile sur assemblage de bois

© Jean-Manuel Salingue/MBA Rennes

L’art abstrait et figuratif

L’art cinétique né dans les années 1960, qui propose des œuvres en mouvement, est également à l’honneur avec des artistes comme Gregorio Varnadega, Martha Boto ou encore Aurelie Nemours. Les artistes de la Nouvelle Figuration sont aussi représentés avec des créations de Cueco, Schlösser ou encore Braun-Vega.
Gregorio Vardanega, Echecs électroniques chromatiques, 1965 / 1970 

Gregorio Vardanega, Echecs électroniques chromatiques, 1965 / 1970 

© Adagp, Paris, 2018 / Cnap : Jean-Manuel Salingue / MBA Rennes
Cette exposition est à découvrir jusqu’au 26 août 2018.