La couleur de la lumière se révèle à Chartres avec les vitraux de Kim En Joong, artiste-prêtre

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 19/10/2009 à 12H50
La couleur de la lumière se révèle à Chartres avec les vitraux de Kim En Joong, artiste-prêtre

La couleur de la lumière se révèle à Chartres avec les vitraux de Kim En Joong, artiste-prêtre

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96659@Culture

Jusqu'à la fin de l'année 2010, le Centre International du Vitrail de Chartres accueille l'exposition "Entre terre et ciel" autour des vitraux de Kim En Joong, un artiste-peintre d'origine coréenne qui est aussi prêtre dominicain.

Ce qui frappe d'abord dans les vitraux de Kim En Joong, c'est la quasi absence de coupe de verre et de réseau de plomb. Sans ces démarcations, l'oeuvre prend une autre dimension. Ici, on est loin des vitraux qui devaient raconter des épisodes de la Bible et permettre aux fidèles de revivre la vie du Christ. On se perd dans cette abstraction de couleurs, simple, sobre, et  mise en valeur par la lumière naturelle. C'est d'ailleurs la volonté de l'artiste, converti au catholicisme en 1965 et ordonné prêtre en 1974 : "avec les lignes et les couleurs, je voudrais que mon travail soit comme une fleur dans la forêt et un chant d'oiseau en montagne, pour que les visiteurs se sentent apaisés et soulagés". Si la force de sa foi guide certainement l'artiste, il y a aussi une part de technique dans le rendu de ses créations. Kim En Joong a inventé une peinture sur verre à base d'émaux. Après plusieurs cuissons dans un four chauffé à 670°, ils prennent au final cette luminosité et cette transparence aériennes.

-> voir d'autres vitraux de Kim En Joong à la chapelle de Dax
-> Plus d'informations sur l'actualité du vitrail