La Biennale d'Art Contemporain de Lyon, J-10

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/09/2009 à 10H56
La Biennale d'Art Contemporain de Lyon, J-10

La Biennale d'Art Contemporain de Lyon, J-10

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_95687@Culture

La 10ème édition de la Biennale d'Art Contemporain, qui se déroule à Lyon en alternance avec la Biennale de Danse, aura lieu du 16 septembre 2009 au 3 janvier 2010.

De "l'Amour de l'Art" - thême de la première biennale qui avait réuni 69 artistes en 1991 à la Halle Tony Garnier - au "Spectacle du quotidien" proposé pour cette dizième édition, il s'est écoulé près de vingt années. Désormais, la Biennale de Lyon joue dans la Cour des grands, et même des très très grands pour ce qui est du caractère monumental des oeuvres présentées années après années. Elle fait partie d'un réseau européen des Biennales d'Art contemporain qui regroupe sous l'impulsion d'Athènes, des villes comme Berlin, Istambul, Liverpool, Venise, Göteborg, Lyon...dans le but de promouvoir les synergies entre évènements et artistes participant aux résidences créées à ces occasions.

Le collectif Bik van der Pol, Eko Nugroh et Robert Milin sont les artistes invités à Lyon cette année, ils ont été hébergés sur place de mai à septembre pour préparer leurs oeuvres. Il existe 150 Biennales d'Art contemporain dans le monde,  pour tirer son épingle du jeu, Lyon mise sur le réseau. C'est presqu'une constante pour la Capitale des Gaules qui est déjà à l'origine du réseau LUCI, le réseau des villes lumières, et qui multiplie ces mises en liens grâce à son nouvel outil promotionnel et sa griffe "Only Lyon". Le directeur de la Biennale lyonnaise, Thierry Raspail, et le commissaire d'exposition de cette dixième édition, Hou Hanru (professeur du San Francisco Art Institute), ont eu une idée originale pour permettre à chacun de profiter au mieux de l'art contemporain : un service après vente. Une hotline sera mise en place durant l'évènement pour permettre aux visiteurs qui n'auraient pas compris l'intérêt d'une oeuvre, d'être renseignés sur son sens ou sur la démarche créatrice de l'artiste. Cela peut sans doute aider à faire passer le courant avec un public souvent dubitatif, et parfois carrément rétif, face à certaines tentatives artistiques.