L'odyssée mythique de Jack London dans les mers du Sud au Musée d'Aquitaine

Mis à jour le 31/05/2018 à 16H00, publié le 31/05/2018 à 15H40
Jack London et son épouse à bord du voilier "Snarp" 

Jack London et son épouse à bord du voilier "Snarp" 

© DR / capture d'écran

Le Musée d'Aquitaine à Bordeaux présente une exposition consacrée au voyage de Jack London et de sa femme dans les Mers du Sud. Une immersion dans ses explorations, grâce aux photographies, aux films et aux nombreux objets issus de la collection personnelle de l'auteur à découvrir jusqu'au 2 décembre.

Après Marseille, c'est une autre ville maritime qui accueille "Jack London dans les mers du sud". Concue comme une invitation à l'aventure, l'exposition propose de faire revivre l'un des paris les plus audacieux de l'écrivain-aventurier. Un voyage effectué sur son voilier de 17.5 mètres, le Snark, spécialement conçu pour cette épopée hors du commun à travers les iles du Pacifique Sud, de San Francisco à Sydney.
 
L'écrivain et son épouse ont traversé entre 1907 et 1909 les archipels d'Hawai, les îles Marquises, Tahiti, Fidji, Samoa, Vanuatu et les îles Salomon. Cette odysée mythique est racontée à travers une centaine d'oeuvres ethnographiques et plus de 225 photographies prises pour la plupart par Jack London et Charmian, sa deuxième épouse. Ce périple lui inspirera également de nombreux récits d'aventures comme "Les Contes des mers du sud, "La Croisière du Snark", "Fils du soleil" ou encore "l'Aventureuse".

Il va avoir à coeur de capter une mémoire, de comprendre l'essence de civilisation qu'il va magnifiquement restituer dans des nouvelles qui sont extraordinaires.

Michel Viotte, co-commissaire de l'exposition 

Ainsi, l'exposition est une formidable opportunité pour chaque visiteur de s'ouvrir à la diversité des cultures de cette région du monde.

Reportage : Catherine Bouvet - Jean-Pierre Magnaudet 

https://videos.francetv.fr/video/NI_1243291@Culture

Un rêve fou et sans limite 

Jack London est au faîte de sa gloire lorsqu'il envisage de faire un voyage de sept ans autour du monde qui doit le conduire en Nouvelle Zélande, en Australie, au Japon, en Chine, en Mer rouge et en Europe. Mais la croisière en voilier ne se passera pas comme prévu. Entre les terribles tempêtes dans l'océan Pacifique encore mal connu à l'époque, les défauts de construction du bateau et le manque de préparation de l'équipage, le voyage ne durera que deux ans. Il s'achève dans les îles Salomon où Jack London tombe malade. C'est à bord du Snark que l'auteur des célèbres "Croc Blan"c et "L'appel de la forê"t composera "Martin Eden", un de ses nouveaux chefs-d'oeuvre.

L'affiche de Jack London dans les mers du sud 

L'affiche de Jack London dans les mers du sud 

© Musée d'Aquitaine
Présentée à la Vieille Charité de Marseille en 2017, l'exposition a été réalisée par le Musée d'Arts Africains, Améridiens, Océnaniens en co-production avec la Compagnie des Indes.