L'institut Courbet rend hommage à Ornans au maître du réalisme

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 11/10/2009 à 11H39
L'institut Courbet rend hommage à Ornans au maître du réalisme

L'institut Courbet rend hommage à Ornans au maître du réalisme

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96485@Culture

Pour la 18ème fois, l'institut Courbet rend hommage à ce maître du réalisme dans sa cité franc-comtoise d'Ornans (Doubs). Des peintres amateurs se confrontent à leur tour aux paysages peints par Gustave Courbet

De Gustave Courbet, on a tendance à ne connaître que deux oeuvres, son autoportrait halluciné et "l'origine du Monde", tableau qui fit scandale et qui choque toujours tant son réalisme confine à la pornographie.
Ce ne sont pourtant que deux exemples, certes typiques, de l'oeuvre du peintre d'Ornans. Il n'interprète pas, il peint ce qu'il voit. Quand il reproduit un paysage de Franche-Comté, personne n'y voit à redire... Mais quand, en 1866, il montre dans tous ses détails le sexe d'une femme alanguie, la société ne peut le supporter. Celle de l'époque mais aussi bien plus tard, puisqu'en 1994 la police alla jusqu'à intervenir dans différentes librairies pour faire retirer des vitrines un roman dont la couverture reproduisait cette oeuvre de Coubet.
Le dernier propriétaire privé en fut le psychanalyste Jacques Lacan.
Visible au musée d'Orsay, "L'origine du monde" appartient désormais à l'Etat.