Julien Prévieux, prix Marcel Duchamp 2014

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/10/2014 à 16H22
Projet de Julien Prévieux "What shall we do next ?". Construit à la fois comme une chorégraphie et un film, "What shall we do next ?" fait appel à des acteurs et des danseurs professionnels et met en scène "les formes comportementales réglées de notre quotidien", en croisant danse, arts plastiques, technologie et expérimentation

Projet de Julien Prévieux "What shall we do next ?". Construit à la fois comme une chorégraphie et un film, "What shall we do next ?" fait appel à des acteurs et des danseurs professionnels et met en scène "les formes comportementales réglées de notre quotidien", en croisant danse, arts plastiques, technologie et expérimentation

© Annie Viannet/MAXPPP

Le prix Marcel Duchamp 2014 a été attribué samedi à l'artiste français Julien Prévieux, 40 ans, ont annoncé les organisateurs de ce prix d'art contemporain.

Originaire de Grenoble, Julien Prévieux vit et travaille à Paris. Le projet qu'il a présenté dans le cadre du Prix Marcel Duchamp s'intitule "What shall we do next ?" développé entre 2006 et 2011.

La 14e édition de ce prix décerné par l'Association pour la diffusion internationale de l'art français (Adiaf) se déroulait dans le cadre de la Fiac (Foire internationale d'art contemporain) à Paris. Le lauréat sera invité au Centre Pompidou pour une exposition personnelle en septembre 2015.

https://videos.francetv.fr/video/NI_150253@Culture

L'Adiaf lui remettra une dotation de 35.000 euros et participera à la production de l'exposition à hauteur de 30.000 euros. Construit à la fois comme une chorégraphie et un film, "What shall we do next ?" fait appel à des acteurs et des danseurs professionnels et met en scène "les formes comportementales réglées de notre quotidien", en croisant danse, arts plastiques, technologie et expérimentation.

Les trois autres finalistes étaient Théo Mercier, Florian & Michaël Quistrebert et Evariste Richer. Le prix Marcel Duchamp  a été créé en 2000 par l'Adiaf qui rassemble 350 collectionneurs d'art contemporain en France. Il bénéficie depuis l'origine d'un partenariat de référence avec le Centre Pompidou.