Julie Legrand, un monde de fil et de verre, à la Fondation Bullukian

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/01/2014 à 10H40
Julie Legrand joue avec les fils et les couleurs pour raconter une histoire singulière

Julie Legrand joue avec les fils et les couleurs pour raconter une histoire singulière

© France 3 Culturebox

« La convergence des atomes ». Derrière ce titre énigmatique se cache Julie Legrand dont la nouvelle exposition, proposée à la Fondation Bullukian à Lyon dévoile un univers où le verre et le fil racontent la fragilité des choses. Un univers original, à la fois puissant et fragile, à découvrir du 23 janvier au 15 mars.

Reportage : Sylvie Adam, Laure Crozat, Stéphane Trentesaux 

https://videos.francetv.fr/video/NI_141603@Culture

 « Quand je suis née, l’art était déjà là ». C’était en 1973 à Suresnes. La petite Julie Legrand arrivait dans une famille de peintres, le père comme la mère. Cette dernière, voulant être belle le jour de son accouchement, avait bien maquillé ses yeux. "Joliment, avec plusieurs couleurs, et pour que cela tienne elle avait utilisé des feutres. Mais avec la sueur et les efforts, les feutres ont coulé et ses yeux étaient un arc en ciel de dégoulinures !". Une anecdote racontée par l’artiste pour montrer que les lignes, les couleurs et une certaine forme de beauté l’ont accueillie dès son arrivée dans le monde.

Les années ont passé et Julie Legrand a elle aussi répondu à l’appel de l’art : titulaire d'une Maîtrise de Lettres Modernes à Paris VIII et diplômée de l’École Nationale Supérieure d'Arts de Cergy (1999), elle est par contre autodidacte pour le travail du verre. Elle a commencé à exposer ses sculptures, dessins et installations en 1996.
Terre Ciel au caramel, Verre soufflé et éponge industrielle 95 x 70 x 12 cm 2011

Terre Ciel au caramel, Verre soufflé et éponge industrielle 95 x 70 x 12 cm 2011

© Julie Legrand
Parallèlement à ses expos, elle poursuit des études Création et Technologies Contemporaines à L'ENSCI (Ecole nationale supérieure des création industrielle/ les Ateliers Saint Sabin à Paris. Quand on lui demande, ce qu’elle veut transmettre avec ses créations, Julie Legrand répond ceci :  « J’ai envie que les gens puissent sentir ce que ca fait d’être dedans l’œuvre. Qu’ils n’aient pas besoin de savoir mais de sentir ce qui se passe ».  
Rose, gisant, fils à coudre débobiné en masse sur miroirs, 180 x 90 x 90cm

	 

Rose, gisant, fils à coudre débobiné en masse sur miroirs, 180 x 90 x 90cm  

© Marc Couturier
"La Convergence des atomes", Julie Legrand à la Fondation Bullukian à Lyon - du 23 janvier au 15 mars - Entrée libre du mardi au samedi de 13hh à 19h