Johnny Hallyday : à Paris, une exposition ressuscite l’idole des jeunes

Mis à jour le 04/08/2018 à 17H07, publié le 02/08/2018 à 09H52
La fameuse moto Laura Eyes, l'une des favorties du chanteur.

La fameuse moto Laura Eyes, l'une des favorties du chanteur.

© Galerie Joseph

Huit mois après sa disparition, Johnny Hallyday est toujours vivant. En tout cas dans le cœur de ses fans et de ses amis. L’un d’entre eux, Patrice Gaulupeau est à l’origine d’une magnifique exposition sobrement intitulée "L’Exposition Johnny" à la Galerie Joseph à Paris. 200 photos parfois inédites et des objets phares retracent la vie et la carrière d’un artiste irremplaçable.

Reportage : P. Barbin / G. Gosalbes / L. Poinsatte

https://videos.francetv.fr/video/NI_1272393@Culture

9 décembre 2017. Des centaines de milliers de personnes sont rassemblées à Paris pour rendre un dernier hommage à Johnny Hallyday, mort quelques jours plus tôt. Le long du cortège funéraire et autour de l’église de la Madeleine où sont célébrées les obsèques, la ferveur est incroyable. C’est ce moment de communion unique qui a donné à Patrice Gaulupeau l’idée d’une grande exposition en mémoire de son ami Johnny. Pendant 15 ans, il a en effet suivi l’artiste dans sa vie professionnelle comme privée. Une complicité qui a donné lieu à un livre "Le regard des autres" (éditions Michel Lafon), et qui se ressent dans l’expo.
Affiches de spectacles et de films, photos et objets ayant appartenu à Johnny sont exposés.

Affiches de spectacles et de films, photos et objets ayant appartenu à Johnny sont exposés.

© Galerie Joseph
200 clichés signés des plus grands photographes (Raymond Depardon, Bettina Rheims, Jean-Marie Périer, Patrick Demarchelier, Tony Franck…) retracent la carrière et la vie du chanteur. De l’adolescent timide à la star des stades, les photos – dont beaucoup sont inédites – racontent la légende de Johnny. Une légende qui a ses objets cultes : une Harley Davidson baptisée Laura Eyes (car elle est bleue comme les yeux de sa fille Laura), des guitares ou des costumes spécialement réalisés pour lui et même une voiture, la Gillet Vertigo, que cet amoureux de sports mécaniques adorait… tous ces objets qui appartenaient à l’artiste et qui ont été prêtés par des collectionneurs, participent de cette certitude qui n’a pas quitté ses fans depuis le 5 décembre :  Johnny est éternel.