Jean Cocteau : sur les pas d'un magicien à Evian

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 21/02/2010 à 12H17
Jean Cocteau : sur les pas d'un magicien à Evian

Jean Cocteau : sur les pas d'un magicien à Evian

© Culturebox

Magicien, Jean Cocteau l'était probablement. Le réalisateur de la "Belle et la Bête" ou du "Testament d'Orphée" a droit jusqu'au 23 mai 2010 à une incroyable rétrospective au Palais Lumière d'Evian. L'exposition "Jean Cocteau, sur les pas d'un magicien"  un bel hommage à l'un des artistes les plus prolixes du vingtième siècle exceptionnellement mise en scène.

https://videos.francetv.fr/video/NI_480207@Culture

Il a couvert les champs de la poésie, du roman et de l'essai, du théâtre et de la danse, de la musique, du cinéma et bien évidemment des arts plastiques. Jean Cocteau est l'un des artistes les plus aboutis du vingtième siècle. Quarante six ans après sa disparition, ce touche-à-tout de génie fascine encore. Cette exposition regroupe livres rares, correspondances, manuscrits, extraits de films ou photos... 450 pièces qui ne permettent pas de comprendre complètement l'artiste mais seulement d'avoir le sentiment exquis de l'approcher d'un peu plus près. De se baigner dans son univers féérique et merveilleux. Un monde poétique qui lui est propre et qu'il a commencé à construire très jeune. Initié à l'art par son grand-père, il publie son premier livre de poèmes, "La Lampe d'Aladin", à 20 ans et le second recueil à 21 ans. De Pablo Picasso à Guillaume Apollinaire en passant par Erik Satie, André Breton, André Gide ou Marcel Proust,  Cocteau côtoie la plupart des artistes qui animèrent la vie artistique de son époque. Malgré un parfum de scandale, son oeuvre est souvent couronnée de succès.
Finalement, sa philosophie, il la résume dans "Le Potomak" dès 1919 :
 "Ce que le public te reproche, cultive-le : c'est toi."

A voir aussi sur culturebox :
La méditerranée de Jean Cocteau exposée à  Marseille
La dernière demeure de Jean Cocteau à  Milly la Forêt