"Football. Foi. Amour. Espérance" : l'exposition décalée sur le football

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/03/2015 à 19H12
Les joueurs de foot font-ils les nouveaux Dieux ? 

Les joueurs de foot font-ils les nouveaux Dieux ? 

© France3/culturebox

"Football - Foi. Amour. Espérance". Le musée d'Histoire de Bâle (Suisse) accueille jusqu'au 16 août une exposition itinérante consacrée au ballon rond et à son impact sur de nombreux fans. Du berceau au cercueil, la vie entière de milliers de supporters est intimement liée à ce sport unique. Des stars déifiées, des stades comparés à des cathédrales, et si le foot était vraiment une religion ?

Reportage : S. Gaudry / B. Stemmer Bernard/ M.-E.  Beauclair 

https://videos.francetv.fr/video/NI_156241@Culture


Pour de nombreux amateurs de football, les matches de la coupe du monde sont "une grande messe". Les commentateurs utilisent souvent du vocabulaire inspiré de l'univers religieux pour parler d'un match, d'un joueur (est-ce un hasard si le meilleur joueur du moment s'appelle Messi ?) ou même d'une action. La plus célèbre reste bien sûr la "main de Dieu", qui permit à Maradona de donner la victoire à l'Argentine lors d'un match contre l'Angleterre pendant la coupe du monde de 1986. 

Maradona est d'ailleurs l'un des joueurs les plus "déifié". Ainsi l'exposition de Bâle présente une copie d'un authentique autel napolitain dédié au célèbre joueur.  
Un autel dédié à Maradona

Un autel dédié à Maradona

© France3/culturebox
Une religion officielle au Brésil 

A l'occasion de la dernière coupe du monde, une marque de bière brésilienne a réussi un énorme coup de pub : faire inscrire légalement le football comme religion dans le pays ! Grâce à la loi brésilienne sur le respect des cultes, qui autorise les aménagements des horaires pour les pratiques religieuses, les nouveaux convertis pouvaient prendre des jours de congés pour assister aux matches ! 

Dans les pays où le football est roi, en Amérique du Sud, mais également en Angleterre, il n'est pas rare de voir des supporters demander parmi leurs dernières volontés que leurs cendres soient dispersées sur le terrain de foot de l'équipe de leur coeur. 
Certains supporters veulent montrer l'attachement à leur club pour l'éternité

Certains supporters veulent montrer l'attachement à leur club pour l'éternité

© France3/culturebox
Au delà de ces anecdotes, l'exposition interactive présentée à Bâle propose une vraie analyse sociologique sur les liens entre le sport le plus populaire du monde et la pratique religieuse. A travers des photos, des films, des souvenirs et des articles de presse, on découvre les relations entre sport, religion et société. Une exposition qui n'oublie pas non plus que, comme dans la religion, il n'est pas question uniquement de tolérance, d'esprit d'équipe et d'universalité, mais aussi parfois de violence et de conflits. 

"Football - Foi. Amour. Espérance", jusqu'au 16 août 2015. 
Musée d'Histoire de Bâle, Steinenberg 4, 4051 Bâle