Feuilleton: d'Aix à Roubaix, un tour de France des plus beaux musées

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 26/01/2015 à 18H28
Sculpture du labyrinthe Miró dans le jardin de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence

Sculpture du labyrinthe Miró dans le jardin de la Fondation Maeght à Saint-Paul-de-Vence

© France 2 / Culturebox

Ils accueillent des collections exceptionnelles, organisent des expositions originales chaque saison, font appel aux grandes pointures de la muséographie, changent la vie d'une ville et recèlent bien souvent de petits trésors, les musées français affichent un excellent taux de fréquentation. Toute la semaine, le 13 heures de France 2 propose de découvrir cette France des musées.

Musées des Beaux-Arts, Fonds régionaux d'art contemporain, fondations, musées nationaux délocalisés, aujourd'hui la France des musées affiche un visage multiculturel et pluri-thématique. Evolution des mentalités, construction de nouveaux édifices, innovation dans la muséographie, le public des musées français a lui aussi changé. Exemple avec cinq lieux symboliques.

Une série réalisée par C. Airaud / A. Fischer / Y. Rullière


Episode 1 : Cézanne au Musée Granet d'Aix-en-Provence 
A Aix-en-Provence, le musée Granet dispose d'une collection permanente qui réserve une place particulière au peintre natif de la région, Paul Cézanne (1839-1906). Les réserves du musée sont pleines d'esquisses, de dessins et d'aquarelles de l'oeuvre centrale du peintre  : "La Montagne Sainte Victoire". Obsédé par la colline, il existe près de 80 représentations du lieu, toutes réparties dans les plus grands musées du monde. 

Granet détient pour sa part "Les Baigneuses", un tableau qui signe la grande inventivité de Cézanne comme le décrypte Bruno Ely, le directeur du musée. Découverte de ce grand bonhomme de l'art avec Jacky Chabert qui nous raconte comment le peintre, obsédé par la Montagne, transportait par tous les temps son chevalet pour capter la meilleure lumière. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_155001@Culture

Le musée expose dix autres tableaux du peintre précurseur du cubisme. L'exposition temporaire du Musée Granet intitulée Aix Antique, une cité en Gaule du sud se poursuit jusqu'au 3 mai 2015

Episode 2 : La piscine de Roubaix sauvée des eaux grâce à l'art
Aujourd'hui, le musée de la Piscine de Roubaix accueille des sculptures de maîtres qui entourent son bassin. Musée d'art et d'industrie, le bâtiment de facture Art-Déco qui date de 1932, a bien failli être détruit à jamais. Après 50 ans de baignades et de toilettes, le lieu est classé insalubre en 1985 et ferme ses portes au public. En 1992, la ville de Roubaix décide de sauver le lieu de la noyade et confie à Bruno Gaudichon la direction du futur musée. La première pierre de restauration est posée en 1998 et l'inauguration a lieu en 2001.

Dans cet épisode, le Directeur nous dévoile les secrets de la Piscine et nous fait pénétrer dans les réserves du musée situées sous le bassin. Ici repose les archives de Roubaix et tout son passé textile. Une collection de vêtements qui raconte un passé industriel dynamique qui fit vivre des générations de roubaisiens. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_155023@Culture

Le Musée de la Piscine de Roubaix accueille jusqu'au 8 février 2015 une exposition Camille Claudel et organise des événements régulièrement. Il et va  même s'aggrandir d'ici 2018 avec une salle dédiée à l'histoire de la ville

Episode 3 : la Fondation Maeght, temple de l'art moderne sous les pins maritime
A Saint-Paul-de-Vence, un lieu magique entièrement dédié aux artistes est né en 1964 sous l'impulsion de Marguerite et Aimé Maegth, un couple de marchands d'art. Le lieu accueille en ses murs et dans son jardins des peintures et sculptures de Miró, Braque, Calder, Léger, Chagall ou encore Giacometti. Les travaux du chantier débutent en 1961, confié à l'architecte catalan Josep Lluís Sert, la bâtisse conçue avec des matériaux bruts et simples s'impose au milieu d'une nature méditerranéenne. 

Miro et la fondation Maeght c'est une histoire d'amour qui débuta dès l'origine du lieu, en 1964. Aimé et Marguerite Maeght, très amis avec l'artiste lui donnent alors carte blanche dans le jardin. Il crée spécialement pour la Fondation une œuvre de sculptures et de céramiques monumentales, un monde onirique qui évoque directement l'univers du peintre Catalan. Aujourd'hui encore  "Le Labyrinthe" de Miro fait le bonheur de tous. Olivier Kaeppelin directeur du lieu nous raconte l'histoire de cette oeuvre unique.

https://videos.francetv.fr/video/NI_155047@Culture

Actuellement la Fondation Maeght propose "Ceci n'est pas un musée", jusqu'au15 mars 2015

Episode 4 : L'esprit Belle-Epoque du musée Gustave Moreau 
Après 12 mois de fermeture pour travaux, le musée Gustave Moreau situé à Paris dans le 9e arrondissement a rouvert ses portes. Le musée recèle une collection de plus de 25 000 pièces, dont 15 000 de Gustave Moreau, parmi lesquelles 13 000 œuvres graphiques et 3000 photos conservées dans un nouveau cabinet. Le lieu, très surchargé, semble s'être arrêté au XIXe siècle et suit la volonté initiale du peintre : tout montrer. Et pour cela, il avait tout prévu. Des placards incrustés dans les murs permettent au public de consulter les oeuvres. Les employés du musée appliquent à la lettre le testament de l'artiste, à savoir "tout conserver selon son propre classement, dans sa propre maison". 

https://videos.francetv.fr/video/NI_155075@Culture

Le musée Gustave Moreau est ouvert tous les jours sauf mardi

Episode 5 : Le musée Cocteau, les pieds dans l'eau à Menton
C'est un vaisseau qui longe la mer le long de la promenade de Menton. L'oeuvre de l'architecte Rudy Ricciotti, accueille sur 2700 m² l’ensemble des oeuvres issues de la donation Séverin Wunderman. A l'intérieur c'est une véritable ode au peintre et poète Jean Cocteau. Chaque année, un accrochage renouvelé des collections du musée permet de rendre compte du génie pluriel de Jean Cocteau. Ouvert depuis novembre 2011, le musée propose aujourd'hui son quatrième parcours au coeur de l'oeuvre graphique de l'artiste.

Jean Cocteau était très attaché à la plus méridionale des cités françaises. Dès 1950 il y vient régulièrement et connait un véritable coup de coeur pour le Bastion lors d’une flânerie. Fortin du XVIIe siècle, inséré dans la jetée du port, Cocteau va y réaliser une dernière œuvre, son mémorial. Juste avant il avait entièrement redécoré la villa Santo Sospir à St Jean Cap Ferrat. Et là aussi on découvre des secrets de création d'un doux rêveur. 

https://videos.francetv.fr/video/NI_155097@Culture

Le Musée Cocteau présente actuellement son nouvel accrochage "Les Univers de Jean Cocteau", jusqu'au 2 novembre 2015

> A lire aussi cette enquête "Qui visite les musées"