Un exposition retrace la carrière de François Coty, le père de la parfumerie moderne

Publié le 09/12/2018 à 17H32
Flacons de parfums de la maison Coty

Flacons de parfums de la maison Coty

© France 3 / culturebox / capture d'écran

Il fut l'un des hommes les plus riches de la planète et le père de la parfumerie moderne. L'héritage de François Coty (1874-1934) s'expose au château d'Artigny, qu'il fit construire sur les bords de Loire. On y découvre comment il a révolutionné le commerce des parfums en étant le premier à penser à l'esthétique des flacons et des emballages. A voir jusqu'au 31 décembre 2018.

"La ligne de vie parfumée de François Coty", présentée au château d'Artigny, en Indre-et-Loire, revient sur l'histoire de celui qui fut le plus grand industriel français du parfum du début du XXe siècle. Milliardaire, il vendit des dizaines de millions de flacons de ses plus célèbres fragrances, dont "Cordon Rouge", que portait Christian Dior. Son arrière-arrière-petite-fille veut remettre en avant l'héritage de François Coty, et a également relancé le prix qui porte son nom et qui récompense chaque année de jeunes créateurs.

Reportage : France 3 Centre-Val de Loire : P. Ferret / C. Dudon / A. Garreau

Des fragrances oubliées

L'un des grands intérêts de cette exposition est de pouvoir découvrir des fragrances qui ne sont plus commercialisées, grâce au Conservatoire International de la Parfumerie qui les a toutes conservées et qui permet donc aux visiteurs de découvrir ce qui a fait le succès des parfums Coty.

Au début du XXe siècle, il est le premier à comprendre que le parfum, jusqu'alors réservé à une élite, peut devenir un produit de consommation pour le grand public. Il mêle des essences naturelles et des produits de synthèse que les progrès de la science permettent désormais de produire à bon marché.

Le parfum peut intégrer le cercle des produits fabriqués de manière industrielle. Mais son vrai coup de génie est surtout d'avoir compris le premier que le contenant a autant d'importance que le contenu. Il s'associe à de grands noms comme René Lalique pour fabriquer ses flacons et remporte d'innombrables succès commerciaux. A la veille de la Première Guerre Mondiale, les parfums Coty sont les plus vendus dans le monde, car il est aussi le premier à les avoir commercialisés dans les grands magasins.

Donnez à une femme le meilleur produit que vous puissiez fabriquer, présentez-le dans un flacon parfait, d’une belle simplicité mais d’un goût impeccable, faites-le payer un prix raisonnable et ce sera la naissance d’un grand commerce tel que le monde n’en a jamais vu.

François Coty

Le succès puis la ruine

Milliardaire, il finira sa vie ruiné. Par la crise de 1929, d'abord. A sa mort en 1934, il croule sous les dettes. Et puis parce que le personnage a des zones d'ombres, comme ses engagements politiques qui le portent vers l'extrême-droite. Farouche opposant au communisme, il est un temps attiré par le modèle fasciste de Mussolini. Il prend ses distances avec le Duce vers 1926, quand le régime bascule vers une dictature dure.

Homme de presse, il possède un temps "Le Figaro" qu'il rebaptise "Figaro"; Mais sa ligne très à droite lui fait perdre une grande partie de ses lecteurs. Il soutient également les mouvements monarchistes. Né en Corse en 1874, il est un homme politique important de l’île de Beauté et fut élu maire d'Ajaccio en 1931.

Coty, une entreprise fleurissante

L'entreprise Coty est aujourd'hui l'un des leaders mondiaux du secteur du parfum et du maquillage. La veuve de François Coty installa le siège de la société à New-York au début de la Seconde Guerre Mondiale. L'entreprise possède de nombreuses licences de parfums liées à des stars internationales comme Lady Gaga, Beyoncé ou Céline Dion. Mais elle possède également les parfums de marques de luxe comme Cholé, Balenciga, Marc Jacobs, Burbrry, Cholé et bien d'autres.