Evento à Bordeaux : quand l'art contemporain côtoie les flons flons de la fête foraine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/10/2009 à 09H51
Evento à Bordeaux : quand l'art contemporain côtoie les flons flons de la fête foraine

Evento à Bordeaux : quand l'art contemporain côtoie les flons flons de la fête foraine

© Culturebox

https://videos.francetv.fr/video/NI_96525@Culture

Faire cohabiter les manèges, la barbe à papa et l'art contemporain. Un "choc esthétique" organisé à Bordeaux du 9 au 18 octobre dans le cadre d'Evento. Cette première biennale d'art contemporain a pris place dans toute la ville et notamment au milieu de la Foire aux Plaisirs, une grande fête foraine. En trois jours, 150 000 personnes se sont déplacées...Pour la fête ou pour l'art ? Un tour de manège gratuit à celui qui trouve la bonne réponse !

Evento n'est pas une première en matière d'art contemporain pour Bordeaux. De 1965 à 1996, la ville a accueilli Sigma, un festival des avant-garde des arts de la scène et des arts visuels. Il s'arrêtera net, avec le changement de maire (Alain Juppé succédant à J. Chaban-Delmas) et l'arrêt des subventions). Mais aujourd'hui, comme de nombreuses grandes villes françaises qui organisent des biennales, Bordeaux a compris que l'art contemporain était une belle carte de visite pour donner une autre image de la ville et surtout, se faire connaître à l'international. La preuve dans le choix des artistes retenus par l'architecte-franco-portugais Didier Faustino : sur la trentaine d'artistes invités, la plupart viennent de l'étranger. Seuls deux artistes locaux ont été directement associés au projet (et au large budget qui lui a été accordé : 4,5 millions d'euros). Un choix qui a fait grincer les dents des acteurs culturels locaux qui se sont sentis exclus d'Evento. Ce à quoi Didier Faustino répond : "Le meilleur moyen de faire connaître une scène, c'est de faire venir les artistes étrangers sur cette scène. Ensuite, la parole se répandra et tout le monde en profitera". Pour savoir si son raisonnement est bon, rendez-vous en 2011.

- Un documentaire intitulé "Les années Sigma : la provocation amoureuse" a été réalisé par Jean-Philippe Clarac et Olivier Deloeuil, en co-production avec France 3 Aquitaine.

- A voir aussi la vidéo "pour Evento, Nicolas Lelièvre offre un regard nouveau sur la fête foraine de Bordeaux" sur Culturebox.