Des collectionneurs flamands dévoilent leurs passions secrètes au Tripostal

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 13/10/2014 à 12H02
"Trophy" de l'artiste plasticien belge Wim Delvoye / expo "Passions secrètes"

"Trophy" de l'artiste plasticien belge Wim Delvoye / expo "Passions secrètes"

© Culturebox / capture d'écran

"Passions secrètes, collections privées flamandes", c'est le nom d'une exposition d'exception que les amateurs d'art contemporain sont invités à découvrir au Tripostal de Lille, jusqu'au 4 janvier 2015. Une exposition inédite qui rassemble 140 œuvres d'art contemporain, prêtées par des collectionneurs flamands.

Équipe : F Henaut / J-M. Vasco / S. Naumovitz

https://videos.francetv.fr/video/NI_152599@Culture


C'est dans le cadre de Lille 3000, foisonnant programme culturel de la ville, que "Passions secrètes..." a pu voir le jour, avec le concours de dix-huit collectionneurs belges vivant en Flandre, autour de Courtrai.
 
Des passionnés d'art contemporain qui prêtent à eux seuls 140 oeuvres de près de 80 artistes contemporains. Une "tribu" d'avocats, d'industriels, de médecins... très avisés, connus dans le monde entier pour leur passion, qui ont décidé de partager leurs acquisitions et leurs curiosités, le temps de cette exposition.
 
"Passions secrètes..." raconte leur histoire, leur vie, leur passion. C'est un formidable aperçu de l'art contemporain des années 70 à aujourd'hui. Les plus grands noms s'y côtoient, comme Louise Bourgeois, Bettina Rheims, Wim Delvoye, Daniel Buren. Une série de photographies commandées à l'artiste marcquois Gautier Deblonde nous en dévoile l'intimité. Martine Aubry, maire de Lille et aussi grande amatrice d'art contemporain, leur a rendu un brillant hommage pour cette exposition inédite, lors du vernissage.

Exposition "Passions secrètes, collections privées flamandes"
À découvrir au Tripostal jusqu'au 4 janvier 2015
Avenue Willy Brandt
59777 Euralille
Mercredi - jeudi - vendredi : 12:00 à 19:00
Samedi et dimanche : 11:00 à 19:00
Fermé lundi et mardi