David Hockney au Centre Pompidou : 620.000 visiteurs en quatre mois

Par @Culturebox
Publié le 24/10/2017 à 18H57
David Hockney le 26 septembre 2017 devant l'oeuvre monumentale, "The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011", qu'il a offerte au Centre Pompidou.

David Hockney le 26 septembre 2017 devant l'oeuvre monumentale, "The Arrival of Spring in Woldgate, East Yorkshire in 2011", qu'il a offerte au Centre Pompidou.

© Stéphane de Sakutin / AFP

La rétrospective consacrée au peintre britannique David Hockney, qui a fermé ses portes lundi soir au Centre Pompidou, a enregistré 620.945 visiteurs en quatre mois. Il s'agit de la deuxième exposition la plus visitée à Beaubourg pour un artiste vivant. David Hockney est âgé de 80 ans.

Deuxième derrière Jeff Koons pour un artiste vivant

A travers plus de 160 oeuvres, l'exposition itinérante retrace, à l'occasion de ses 80 ans, l'évolution du travail de l'artiste, de ses premiers travaux au Royal College of Art de Londres à ses toiles les plus récentes en perspective inversée. 

L'exposition a été vue par près de 5.750 visiteurs en moyenne par jour depuis son ouverture le 21 juin, avec un record pour la journée de clôture lundi (avec une nocture jusqu'à 23h) qui a accueilli 9.440 visites.

La rétrospective consacrée au peintre britannique se classe "en sixième position dans le palmarès des expositions monographiques, après Dalí en 1979-1980 (840.662 visiteurs) et Dalí en 2012-2013 (790.090 visiteurs), Henri Matisse en 1993 (734.896 visiteurs), Kandinsky en 2009 (702.905 visiteurs) et Jeff Koons en 2014-2015 (650.045 visiteurs)", a indiqué le Centre Pompidou dans un communiqué.
 
Elle est donc aussi la deuxième la plus visitée pour un artiste vivant derrière celle consacrée à Jeff Koons. 

Après Londres et Paris, l'exposition s'envole pour New York

Déjà présentée à la Tate Modern à Londres (du 9 février au 29 mai 2017), l'expo "David Hockney" y avait réalisé une fréquentation record de 478.082 visiteurs en 16 semaines, soit une moyenne de 4.300 visiteurs par jour. Elle est ainsi l'exposition la plus visitée pour un artiste vivant dans les quatre galeries Tate, et la deuxième toutes catégories confondues après celle consacrée aux papiers découpés d'Henri Matisse en 2014.

Après Paris, la rétrospective sera présentée au Metropolitan Museum de New York du 21 novembre au 25 février 2018.